Pas de succès « à court terme » contre l'EI, dit un général français

Pas de succès

Photo: Keystone

La guerre lancée contre l'EI ne sera pas gagnée 'à court terme' sur le plan militaire, prévient le chef des armées françaises Pierre de Villiers dans le Journal du Dimanche. La France a intensifié ses frappes contre les djihadistes au lendemain des attentats de Paris.

Mais si la coalition internationale peut produire des effets, le militaire estime que la solution ne saurait être uniquement armée et qu'il faudra du temps pour, ainsi que l'a dit le président français François Hollande, 'détruire' l'Etat islamique (EI).

'Il n'y aura pas de victoire militaire contre Daech à court terme', dit-il au JDD. 'Nous, les militaires, nous sommes habitués au temps long. Mais nos sociétés vivent dans le temps court et veulent des résultats tout de suite. En Syrie et en Irak, nous sommes au coeur de ce paradoxe.'

'Tout le monde sait au final que ce conflit sera réglé par la voie diplomatique et politique', ajoute-t-il.

Avenir d'Assad

La France a opéré un rapprochement avec la Russie, qui soutient le régime de Bachar al-Assad en Syrie et était accusée, il y a encore quelques semaines, de ne pas frapper uniquement l'Etat islamique.

'Nous n'avons pas, à ce stade, de coordination de frappes ou d'identification de cibles en concertation avec les Russes, même si nous avons tous le même ennemi, Daech', nuance le général.

La Turquie doit jouer un rôle plus grand, selon Pierre de Villiers, qui semble suggérer de remettre à plus tard les considérations purement diplomatiques, voire sur l'avenir de Bachar al-Assad. 'Nous sommes en guerre contre un terrorisme abject d'une violence inouïe. Tout le reste passe après', dit-il.

La France a davantage frappé en Syrie depuis une semaine, visant des djihadistes francophones et six centres de commandement ou camps d'entraînement, sur lesquels une soixantaine de bombes ont été larguées en trois jours. 'Je pense très franchement que nous leur avons fait sérieusement mal', affirme le général.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.