Otages occidentaux d'Al-Qaïda tués dans une opération américaine

Otages occidentaux d'Al-Qaïda tués dans une opération américaine

Photo: Keystone

Barack Obama a annoncé jeudi le décès de deux otages occidentaux d'Al-Qaïda, tués par erreur en janvier lors d'une opération américaine à la frontière pakistano-afghane. Il a assumé la 'pleine responsabilité' de cette tragédie pour laquelle il a présenté ses excuses.

'Je veux exprimer ma douleur et faire part de mes condoléances aux familles de deux otages - un Américain et un Italien - qui ont été tués de manière tragique lors d'une opération américaine antiterroriste', a déclaré le président américain lors d'une brève allocution à la Maison Blanche.

Cette opération visait une maison où les services de renseignement américains pensaient que des membres 'dangereux' d'Al-Qaïda étaient hébergés, a précisé la Maison Blanche. D'ailleurs, un dirigeant américain de l'organisation terroriste, Ahmed Farouq, fait partie des victimes, a-t-elle souligné.

Avec des drones

Sur la base d'éléments rassemblés par les services de renseignement, les Etats-Unis pensaient 'qu'il s'agissait d'une base d'Al-Qaïda, qu'il n'y avait aucun civil sur le site et que capturer les terroristes n'était pas possible', a expliqué M. Obama.

Selon le 'Wall Street Journal', l'opération a été menée par des drones. Selon Washington, une autre opération menée en janvier a permis d'éliminer Adam Gadahn, un Américain converti à l'islam. Surnommé 'Azzam l'Américain', il était devenu porte-parole d'Al-Qaïda.

Transparence

Les deux victimes étaient des travailleurs humanitaires. 'Dès que nous avons déterminé la cause de leur mort, j'ai ordonné que l'existence de cette opération soit déclassifiée et rendue publique', a précisé le président américain. 'Je l'ai fait parce que les familles méritaient de connaître la vérité'.

Barack Obama s'est engagé à 'tirer les leçons de cette tragédie'. Il a souligné que les Etats-Unis devaient faire preuve de transparence 'dans les bons moments comme dans les moments difficiles'. Et d'affirmer aussi qu'il assumait 'la pleine responsabilité' de cette opération comme celle de 'toutes les opérations antiterroristes' américaines.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.