Obama est le premier président à visiter une prison américaine

Obama est le premier président à visiter une prison américaine

Photo: Keystone

En arrivant à la maison d'arrêt fédérale d'El Reno, dans l'Oklahoma, Barack Obama est devenu jeudi le premier président des Etats-Unis en exercice à visiter une prison américaine. Ce déplacement braque les projecteurs sur les failles d'un système carcéral coûteux.

Les prisons des Etats-Unis sont également parmi les plus surpeuplées au monde, loin devant la Chine et la Russie. Le quart de la population carcérale mondiale est concentré dans les geôles américaines, alors que les Etats-Unis ne représentent que 5% de la population mondiale.

'Nous devons voir si c'est la manière la plus judicieuse pour nous de contrôler à la fois les crimes et réhabiliter les personnes', a déclaré le président durant sa visite.

'Nous devons voir si 20 ans, 30 ans de peines de prison pour des crimes non violents sont la meilleure manière de résoudre ces problèmes', a ajouté Barack Obama, qui a commué lundi les peines de prison de 46 Américains. Ces derniers avaient été condamnés pour la plupart à au moins 20 ans de prison pour trafic de drogue sans violence.

Problème de surpopulation

Après avoir visité une petite cellule pouvant accueillir jusqu'à trois détenus, le président a estimé que les prisons étaient des 'institutions extraordinaires dans le système (judiciaire) mais que (elles) avaient d'énormes problèmes de surpopulation'. Avec 2,2 millions de prisonniers à travers le pays, les Etats-Unis gardent derrière les barreaux plus d'hommes et de femmes que 35 pays européens réunis.

Noirs et Hispaniques sont surreprésentés: 60% des détenus viennent de ces communautés. Elles ne représentent pourtant que 30% de la population américaine.

Cette incarcération de masse a provoqué une explosion des coûts. Le budget des prisons représente 80 milliards de dollars chaque année, le tiers du budget du ministère de la Justice.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.