Nouvelles attaques contre l'occupant en Cisjordanie

Quatre Palestiniens tués après des attaques anti-israéliennes

Photo: Keystone

Les violences ne connaissent aucun répit en Cisjordanie malgré les appels au calme de la communauté internationale. Samedi, quatre Palestiniens ont été abattus après avoir tenté de poignarder trois Israéliens à Hébron en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est.

Trois des attaques ont eu lieu dans le sud de la Cisjordanie occupée, dans la zone d'Hébron où vivent 500 colons israéliens sous la protection de l'armée. Perpétrées par de jeunes Palestiniens, dont deux adolescents, elles ont visé deux militaires et un colon.

Lors de la première attaque, qui s'est déroulée dans la Vieille ville, un Palestinien a tenté de poignarder un colon israélien qui l'a tué par balles pour se défendre, a indiqué l'armée israélienne. La sécurité palestinienne a confirmé la mort de l'assaillant, un jeune homme de 18 ans. Mais une lycéenne palestinienne a déclaré qu'un groupe de colons avait attaqué un Palestinien désarmé, selon le père de la jeune fille contacté par Reuters.

Soldate visée

Quelques heures plus tard, une Palestinienne de 16 ans - selon les médias palestiniens - a été tuée après avoir tenté de poignarder une soldate israélienne à l'entrée d'une base des gardes-frontières israéliens située à quelques centaines de mètres de la Vieille ville. L'assaillante a blessé légèrement avec un couteau la soldate qui lui a tiré dessus et l'a tuée, selon la porte-parole de la police Louba Samri.

Dans la soirée, un Palestinien de 16 ans a attaqué un soldat israélien à Hébron et l'a blessé, a indiqué l'armée. L'assaillant a été touché par balles mais aucune autre précision n'a été donnée sur son état.

Affrontements

Des heurts ont par ailleurs opposé soldats israéliens et jeunes lanceurs de pierres à Hébron. Onze Palestiniens ont été blessés par des tirs de balles en caoutchouc ou réelles de l'armée israélienne, selon les services de secours palestiniens. Plusieurs rues du centre-ville étaient jonchées de pierres, de détritus et de restes de pneus brûlés.

Dans la bande de Gaza, au moins quatre civils palestiniens ont été blessés par balles par l'armée israélienne, a indiqué le porte-parole du ministère de la Santé palestinien Achraf al-Qoudra.

Dans le quartier de colonisation d'Armon Hanetsiv, à Jérusalem-Est, la partie palestinienne de Jérusalem occupée et annexée par Israël, un Palestinien a tenté d'attaquer au couteau un soldat israélien en patrouille qui lui demandait de voir sa carte d'identité. Il a aussitôt été tué par d'autres soldats, selon la police.

Le Palestinien, âgé de 16 ans, était originaire du quartier voisin de Jabal Moukabber, d'où sont originaires les auteurs de plusieurs attaques ces dernières semaines. Un autre Palestinien a été tué dans la soirée après avoir attaqué des gardes-frontières israéliens à Qalandiya, en Cisjordanie.

Lourd bilan

Depuis le début des violences le 1er octobre, 40 Palestiniens ont été tués, dont plusieurs auteurs d'attaques, et des centaines blessés. Sept Israéliens ont aussi péri et des dizaines ont été blessés. Les violences ont touché la Cisjordanie et Jérusalem-Est de même que la bande de Gaza et des villes israéliennes.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.