Noursoultan Nazarbaïev réélu président avec 97% des voix

Noursoultan Nazarbaïev réélu président avec 97% des voix

Photo: Keystone

Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev a été réélu dimanche pour la cinquième fois avec 97,5% des voix, selon un sondage à la sortie des bureau de vote. Le taux de participation pour cette présidentielle anticipée dépasse 95%.

'Noursoultan Nazarbaïev a obtenu 97,5%' des voix, alors que les deux autres candidats ont recueilli respectivement moins de 1% et de 2% chacun', selon le sondage effectué par le centre de recherche Institut démocratique, basé au Kazakhstan.

Le taux de participation s'est établi à 95,11% après la fermeture des derniers bureaux de vote à 15h00 GMT (18h00 heure suisse) dans l'ouest du pays, réparti sur deux fuseaux horaires, a annoncé la Commission électorale centrale.

'Je suis sûr que les Kazakhs choisiront la politique de stabilité, de développement (...) et d'harmonie dans notre pays', a déclaré M. Nazarbaïev, 74 ans, dont 24 ans à la tête du Kazakhstan, dans une adresse à la nation à la veille de l'élection. Il a appelé ses concitoyens à participer massivement à ce scrutin pour prouver 'de manière convaincante' leur 'unité' devant le monde entier.

Election jamais reconnues

Elu président pour la première fois en 1991 - il était alors le seul candidat -, Noursoultan Nazarbaïev a été réélu en 1999, 2005 et 2011. Il a chaque fois obtenu des scores spectaculaires, dépassant les 80% des voix.

Ces élections n'ont cependant jamais été reconnues comme ayant été libres et justes par les observateurs internationaux. Réélu pour un nouveau mandat de cinq ans, il est en passe de réaliser un règne de près de 30 ans à la tête du Kazakhstan.

Crise économique

L'opposition réelle n'a présenté aucune candidature pour cette élection sans suspense. Les deux autres candidats en lice sont largement considérés comme des partisans du président sortant.

M. Nazarbaïev avait convoqué fin février une élection présidentielle anticipée en raison de 'difficultés' économiques. Allié de Moscou au sein d'une zone de libre-échange, le Kazakhstan subit de plein fouet la crise économique en Russie et la chute des cours du pétrole.

Si ce pays est loin d'être un modèle démocratique, Noursoultan Nazarbaïev jouit d'une popularité exceptionnelle dans ce pays, le plus prospère d'Asie centrale. Quelque 91% des Kazakhs sont ainsi satisfaits de ses activités en tant que chef de l'Etat, selon un sondage rendu public mardi par le centre Ipsos MORI.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.