Manifestation en soutien aux Palestiniens et contre l'Arabie

Manifestation en soutien aux Palestiniens et contre l'Arabie

Photo: Keystone

Des dizaines de milliers d'Iraniens ont manifesté vendredi pour la traditionnelle 'Journée de Jérusalem' en soutien aux Palestiniens. Ils ont dans le même temps condamné cette année la campagne militaire saoudienne contre les rebelles au Yémen.

De nombreux responsables politiques, dont le président Hassan Rohani, ont participé à la marche. Elle a coïncidé avec les discussions finales à Vienne entre Téhéran et les grandes puissances sur le dossier nucléaire iranien.

En Irak, plusieurs milliers de personnes ont défilé, notamment des centaines de combattants en uniformes militaires à Bagdad. La foule a piétiné des drapeaux israéliens avec l'inscription Daech (un acronyme en arabe du groupe Etat islamique) peint sur le sol.

De nombreux Irakiens accusent les Etats-Unis, Israël et les monarchies du Golfe d'avoir créé l'organisation djihadiste qui s'est emparée de larges territoires en Syrie et en Irak. Une autre manifestation était prévue à Beyrouth, où le chef du Hezbollah libanais Hassan Nasrallah, un proche allié de l'Iran, devait s'exprimer.

Colère étendue

A Téhéran et dans plusieurs autres villes d'Iran, la foule a lancé les habituels slogans 'Mort à Israël' et 'Mort à l'Amérique'. Mais elle a aussi étendu sa colère contre l'Arabie saoudite, à la tête depuis fin mars d'une campagne aérienne contre les rebelles chiites Houthis qui contrôlent une partie du Yémen, selon les images de la télévision d'Etat.

Le principal slogan de la manifestation organisée par les autorités était 'contre l'ignorance moderne qui tue les enfants de Gaza au Yémen', alors que la foule était invitée à lancer des pierres sur les drapeaux israélien, américain et britannique. Un groupe de manifestants a mis le feu à une grande effigie représentant le groupe djihadiste Etat islamique (EI), estampillée 'marionnette des Saoudiens'.

'La Journée d'Al-Qods' (Jérusalem en arabe) est célébrée tous les ans en Iran depuis la révolution islamique de 1979. Au dernier vendredi du mois de jeûne musulman du ramadan, il s'agit de soutenir la cause palestinienne.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.