Les rebelles s'emparent de positions stratégiques au sud d'Alep

Les rebelles s'emparent de positions stratégiques au sud d'Alep

Photo: Keystone

Une coalition de djihadistes et de rebelles islamistes s'apprête à assiéger les quartiers gouvernementaux d'Alep. Elle s'est emparée samedi de positions stratégiques du régime au sud de cette ville syrienne, selon une ONG.

'L'Armée de la Conquête a pris samedi le contrôle de l'académie d'armement, où se trouvent d'importantes munitions, et la majeure partie de l'académie d'artillerie. Elle est sur le point de couper, par le feu, la route d'approvisionnement menant aux quartiers gouvernementaux' d'Alep, a affirmé Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les rebelles sont engagés dans des combats acharnés pour tenter d'empêcher les forces pro-régime de s'emparer de la deuxième ville de Syrie. Le 31 juillet, avec l'aide du groupe djihadiste Fateh al-Cham (ex-Front al-Nosra), ils avaient lancé au sud d'Alep une contre-offensive pour briser le siège imposé par le régime.

Après avoir réussi à reprendre quelques secteurs, ils ont perdu du terrain face à l'armée aidée par des combattants iraniens et le Hezbollah libanais, ainsi que par l'aviation de l'allié russe. Mais vendredi, ils ont lancé une nouvelle offensive en direction de l'académie militaire, à l'est de Ramoussa.

Divisée depuis 2012 entre quartiers est rebelles et quartiers ouest pro-régime, Alep est un enjeu majeur du conflit. Sa prise par le pouvoir pourrait sonner le glas de la rébellion.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.