Les combats s'approchent de la citadelle de Palmyre

Les combats s'approchent de la citadelle de Palmyre

Photo: Keystone

Des affrontements entre l'armée syrienne et les combattants de l'Etat islamique se sont déroulés samedi à proximité de la citadelle antique de la cité de Palmyre. Celle-ci est la cible d'une offensive d'envergure lancée par les djihadistes.

Selon l'observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une organisation basée à Londres, les combattants de l'EI ont exécuté vendredi 23 personnes, dont neuf mineurs et cinq femmes, dans des zones qu'ils contrôlent à l'extérieur du site classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Il s'agit de la deuxième série d'exécutions collectives rapportée cette semaine par l'OSDH dans cette zone située à près de 240 kilomètres au nord-est de Damas. Lors de la première, 26 hommes ont été tués, par décapitation pour dix d'entre eux.

L'armée bombarde les positions de l'EI

L'armée syrienne a lancé des raids aériens contre les positions tenues par l'EI. Selon Rami Abdoulrahmane, qui dirige l'OSDH, les deux camps s'affrontaient samedi près d'un bâtiment des services syriens du renseignement situé à Palmyre. Des combats ont également lieu dans près d'un gisement gazier situé à l'est de Palmyre.

Palmyre, aujourd'hui appelée Tadmor, est l'un des sites archéologiques les plus riches du monde antique. La cité a été placée en 2013 sur la liste de l'Unesco du patrimoine mondial en péril.

S'il était capturé par l'EI, la cité risquerait de subir le sort d'autres sites historiques saccagés voire détruits par les djihadistes sunnites.

L'EI a diffusé cette année plusieurs vidéos dans lequel certains de ses membres mettent à sac les cités historiques de Ninive, Nimrod, Hatra ou encore de Khorsabad, célèbre pour ses immenses statues de taureaux androcéphales ailés.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.