Les combats et raids aériens font au moins 36 morts au Yémen

L'ONU réclame un cessez-le-feu face à la situation humanitaire

Photo: Keystone

L'ONU exige un cessez-le-feu immédiat au Yémen. Les besoins d'aide humanitaire se faisaient plus pressants vendredi en près d'un mois de combats entre rebelles chiites et forces gouvernementales soutenues par une campagne aérienne arabe.

Après d'intenses raids nocturnes dans le nord du pays, l'aviation d'une coalition arabe menée par l'Arabie saoudite a bombardé à deux reprises un dépôt d'armes à l'est de la capitale Sanaa et le palais présidentiel à Taëz (sud-est), selon des témoins.

Des colonnes de fumée se sont élevées du site qui est la propriété de la Garde républicaine, unité d'élite de l'armée restée fidèle à l'ex-président Ali Abdallah Saleh qui s'est rallié aux rebelles chiites Houthis.

Et la coalition a aussi bombardé Aden, capitale du Sud, où un chef rebelle a été tué dans une frappe contre sa voiture, selon une source militaire. Quarante autres personnes ont péri par ailleurs à Aden, où les partisans du président Abd Rabbo Mansour Hadi résistent aux rebelles. Au total, 76 personnes ont été tuées en 24 heures dans dans le Sud du pays.

Appel lancé par Ban

Mesurant la gravité de la situation, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé à une trêve 'immédiate' dans le pays 'en feu'.

'Le processus de paix diplomatique soutenu par les Nations unies est le meilleur moyen pour sortir de cette guerre qui dure depuis longtemps et a des conséquences terrifiantes pour la stabilité régionale', a-t-il aussi ajouté jeudi soir à Washington.

Aidés des militaires pro-Saleh, les Houthis liés à l'Iran ont lancé en juillet 2014 une offensive qui leur a permis de s'emparer totalement de la capitale Sanaa et de plusieurs provinces du nord, du centre et de l'ouest du pays.

Pour tenter de stopper leur progression dans le Sud et de les empêcher de prendre le pouvoir dans le pays, la coalition, alliée de M. Hadi, bombarde quotidiennement leurs positions depuis le 26 mars, date de leur entrée à Aden et de la fuite du président en Arabie saoudite voisine.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.