Le séisme au Népal a fait 1805 morts, selon un nouveau bilan

Le bilan s'alourdit, l'aide internationale s'organise

Photo: Keystone

Le Népal s'efforçait dimanche de venir en aide aux victimes coincées sous les décombres de bâtiments détruits par le séisme qui a frappé la veille Katmandou et le centre du pays, tuant plus de 2000 personnes. L'aide internationale commence à s'organiser.

Selon un bilan encore provisoire dressé par le ministère de l'Intérieur, au moins 2150 personnes ont péri et plus de 5400 autres ont été blessées. La secousse d'une magnitude de 7,9 sur l'échelle de Richter a également été ressentie sur les pentes du mont Everest. Une avalanche y a partiellement détruit un camp de base à 5500 m d'altitude sur le versant népalais, faisant dix-huit morts.

Certaines zones montagneuses du Népal restent inaccessibles, les routes étant coupées. Le travail des secouristes est compliqué par le mauvais temps et les nombreuses répliques sismiques. L'une d'elles, particulièrement forte (6,7 sur l'échelle de Richter), a été ressentie dimanche jusqu'à New Delhi, en Inde. Elle a provoqué de nouvelles avalanches dans l'Everest.

Aide du gouvernement

A Katmandou, où plus de 700 personnes ont trouvé la mort, les secours creusent parfois à mains nues dans les décombres, ou munis de simples pioches.

Les autorités tentent de fournir des abris aux milliers d'habitants de la ville qui ont passé la nuit dans les rues dans un froid glacial et sous une pluie verglaçante. Le gouvernement a prévu d'installer des tentes et de transformer écoles et bâtiments publics en abris pour les sinistrés, a déclaré Rameshwor Dangal un responsable du ministère de l'Intérieur.

Des routes vont être rouvertes et des hélicoptères doivent décoller pour venir en aide à des victimes situées dans des zones isolées. 'Notre pays traverse une situation de crise, et nous allons avoir besoin d'un énorme soutien et de beaucoup d'aide', a déclaré samedi le ministre de l'Information, Minendra Rijal.

Mobilisation internationale

Les Etats-Unis ont annoncé l'envoi d'une équipe de secouristes et promis le déblocage immédiat d'une aide d'un million de dollars pour 'répondre aux besoins urgents'. L'Inde, qui a aussi subi les effets du tremblement de terre, a de son côté envoyé des avions militaires avec du matériel médical et des équipes de sauveteurs à bord.

Deux avions russes transportant des sauveteurs devaient quitter la Russie dimanche, selon le ministère des Situations d'urgence. Des experts de l'Union européenne sont en train de se rendre dans les zones affectées.

Berlin, Londres, Paris et Madrid ont aussi promis leur aide, la Norvège annonçant pour sa part le déblocage de 3,5 millions d'euros (environ 3,4 millions de francs suisses). Enfin, la Suisse a envoyé dimanche une équipe d'experts du Corps suisse d'aide humanitaire.

Evacuation des hôpitaux

Le FMI s'est dit prêt à envoyer une équipe au Népal 'dans les plus brefs délais afin d'aider le gouvernement à évaluer la situation macroéconomique et à déterminer les besoins financiers', en coordination avec la Banque mondiale et la Banque asiatique de développement (BAD) notamment.

Les hôpitaux de ce pays pauvre de 28 millions d'habitants ont été rapidement saturés. Par ailleurs, les répliques sismiques ont conduit les responsables des structures de soins à ordonner des évacuations de patients, regroupés dans des tentes dressées à l'extérieur.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.