Le gouverneur d'Aden tué dans une attaque à la roquette

Le gouverneur d'Aden tué dans une attaque à la roquette

Photo: Keystone

Le gouverneur de la province d'Aden, Jaafar Mohamed Saad, a été tué dimanche dans une attaque à la roquette qui a visé son convoi. Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l'attentat et menace de commettre d'autres attaques.

Plusieurs autres personnes, parmi lesquelles les gardes du corps de Jaafar Mohamed Saad, ont été tuées par le tir dans le quartier de Tawahi, dans la ville d'Aden. Cette cité est la seule grande ville du Yémen contrôlée par le gouvernement du président Abd-Rabbou Mansour Haddi, qui lutte contre les miliciens chiites houthis avec le soutien d'une coalition arabe formée par l'Arabie saoudite.

Dans un bref communiqué diffusé par l'agence gouvernementale Saba, le chef des forces de sécurité à Aden, le général Mohamed Moussad, a confirmé la mort du gouverneur et de plusieurs de ses gardes du corps, en faisant état d'un attentat 'à la voiture piégée'. Il n'a pas précisé le nombre total de victimes.

Selon des témoins, deux gardes du corps ont été tués dans l'explosion provoquée par une charge commandée à distance. Le sort du chauffeur restait inconnu. Des images mises en ligne sur les réseaux sociaux montrent une voiture en feu, totalement détruite.

Le général Jaafar Saad avait pris récemment ses fonctions de gouverneur d'Aden. Il était proche du président Abd Rabbo Mansour Hadi qui s'est installé à la mi-novembre dans cette ville déclarée capitale 'provisoire' du Yémen.

L'EI a revendiqué l'attentat, dans un communiqué mis en ligne sur Twitter. Dans son communiqué signé 'Wilayat Aden/Abyane', deux provinces du sud du Yémen, l'EI affirme avoir tué, outre le gouverneur, huit de ses gardes du corps, et menace de commettre d'autres attaques.

Fief d'Al-Qaïda

Le quartier de Tawahi est connu comme étant un fief de djihadistes d'Al-Qaïda, de plus en plus visibles dans divers quartiers d'Aden que les autorités peinent à sécuriser. La situation est très tendue à Tawahi, théâtre samedi de heurts entre des combattants d'Al-Qaïda et des membres de la police militaire, selon des habitants d'Aden.

Samedi, le président d'un tribunal chargé des affaires de terrorisme, Mohsen Mohamed Alwane, et quatre de ses gardes du corps, qui circulaient à bord d'une voiture à Al-Mansoura, un autre quartier d'Aden, avaient été tués par des hommes armés, selon une source de sécurité. Un officier de la police a aussi été tué à Aden par des hommes armés. Ces attaques n'ont pas été revendiquées.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.