Le chef kurde Öcalan répète son appel à la fin de la rébellion

Le chef kurde Öcalan répète son appel à la fin de la rébellion

Photo: Keystone

Le chef historique du Parti des travailleurs du Kurdistan, Abdullah Öcalan, a réitéré samedi, lors du Nouvel An kurde, son appel à la fin de la rébellion engagée en 1984 contre les autorités turques. Le fondateur du PKK a annoncé le début d'une 'nouvelle ère' de paix.

'Avant tout, je vois l'histoire et l'organisation d'un congrès pour que la lutte armée menée depuis presque 40 ans par le PKK contre la république de Turquie prenne fin', a déclaré M. Öcalan dans un message lu devant plus de 200'000 personnes à Diyarbakir (sud-est) par le député kurde Sirri Sureyya Önder.

Il a aussi souhaité que son mouvement s'engage' dans une nouvelle ère' en élaborant une nouvelle 'stratégie politique et sociétale'.

Dans un précédent message lu le 28 février dernier, le fondateur du PKK avait déjà évoqué une première fois la tenue d'un congrès pour mettre fin à la lutte armée.

'Nous marchons vers un avenir où les critères démocratiques universels et la paix s'imposent', a poursuivi samedi M. Öcalan, appelant à la mise en place d'une 'nouvelle Constitution démocratique qui prenne en compte la liberté et l'égalité des citoyens'.

Négociations directes

Le gouvernement islamo-conservateur d'Ankara a engagé à l'automne 2012 des négociations directes avec M. Öcalan, afin de mettre un terme au conflit kurde qui a fait quelque 40'000 morts depuis 1984.

M. Öcalan, qu purge une peine de réclusion à perpétuité sur l'île-prison d'Imrali, en mer de Marmara, avait annoncé il y a 2 ans un cessez-le-feu unilatéral de ses troupes. Mais les pourparlers de paix sont depuis paralysés, les Kurdes reprochant aux Turcs de ne pas avoir tenu leurs promesses en faveur de la minorité kurde.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.