Le calme après les manifestations à Baltimore

Le calme après les manifestations à Baltimore

Photo: Keystone

La nuit est restée calme après de nouvelles manifestations jeudi dans plusieurs villes des Etats-Unis, dont Philadelphie et Baltimore. Cette dernière, qui a essuyé cette semaine un déchaînement de violences, reste soumise au couvre-feu nocturne instauré mardi soir.

Les manifestants entendaient protester contre les violences policières dont est régulièrement victime la communauté noire américaine. Ils demandaient que la lumière soit faite sur l'arrestation de Freddie Gray, un Noir de 25 ans dont la mort ne serait que le dernier épisode en date de bavures à répétition.

A Philadelphie, sur la côte est, de légers heurts se sont produits dans la soirée entre un groupe de manifestants et la police. Les agents voulaient empêcher les protestataires de pénétrer sur une autoroute, selon des images retransmises par les chaînes de télévision.

Plusieurs centaines de manifestants ont également battu le pavé à Baltimore, théâtre de manifestations quotidiennes depuis l'annonce de la mort de Freddie Gray. Le jeune Noir est décédé le 19 avril des suites d'une fracture des vertèbres cervicales, une semaine après son interpellation par la police de la ville.

Beaucoup portaient des pancartes avec des slogans tels que 'Les vies des Noirs comptent' ou encore 'Mettez fin à la terreur policière', pouvait-on voir sur les chaînes d'information en continu.

La ville demeure soumise au couvre-feu nocturne de 22h00 (04h00 suisses) à 05h00, introduit mardi soir après des violences la veille qui ont entraîné plus de 250 arrestations.

Les médias américains font également état d'autres rassemblements, notamment à Chicago, dans le nord du pays.

98 policiers blessés

Plusieurs enquêtes, dont une du ministère fédéral de la Justice, ont été ouvertes. Plus tôt dans la journée, la police de Baltimore a indiqué avoir remis un rapport d'enquête au bureau du procureur de l'Etat du Maryland, un jour plus tôt que la date prévue.

Quatre-vingt-dix-huit policiers ont été blessés depuis lundi dans les affrontements avec des manifestants, a par ailleurs fait savoir la police de Baltimore. Parmi eux, 43 ont dû recevoir des soins médicaux d'urgence.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.