Le PAM dénonce les attaques de convois humanitaires en Haïti

Le PAM dénonce les attaques de convois humanitaires en Haïti

Photo: Keystone

Le directeur du programme alimentaire mondial (PAM) en Haïti a dénoncé jeudi les attaques qui ont visé des convois humanitaires. Celles-ci ralentissent l'arrivée de l'aide aux sinistrés de l'ouragan Matthew, qui a ravagé le sud du pays la semaine dernière.

'Malheureusement, il y a des gens qui essaient de profiter de cet effort humanitaire et on a perdu, pour cause de vol, des quantités d'aliments', a déclaré jeudi à l'AFP Carlos Veloso, directeur du PAM en Haïti.

'Cela va retarder tout notre effort d'amener les aliments à la population, ou sinon, on doit prendre des moyens beaucoup trop chers, par hélicoptère, et on n'arrivera pas à transporter les mêmes quantités pour les mêmes endroits', redoute-t-il.

Une semaine après le passage ravageur de l'ouragan sur Haïti, la colère monte chez certains habitants des zones isolées: plusieurs convois humanitaires ont été bloqués par des barricades et, dans quelques cas, pillés sur la route nationale traversant la péninsule sud.

Organisation

Le fiasco de la gestion post-séisme en 2010 est dans toutes les mémoires et seule une infime fraction de l'aide avait été reçue par les victimes. Les familles sinistrées par l'ouragan craignent d'être oubliées.

'Je comprends le désespoir des gens mais il faut nous aider: il faut laisser passer l'aide', a plaidé Carlos Veloso. 'Il y a des endroits qui vont recevoir d'abord et d'autres dans une deuxième phase mais on doit le faire d'une façon organisée car on ne peut pas aller dans tous les endroits au même moment'.

L'ouragan Matthew a détruit une part importante et, par endroits, la totalité des plantations. Plus de 750'000 personnes ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence, selon les estimations encore partielles du PAM.

Auto-suffisance

Depuis la semaine dernière, plus de 700 tonnes de vivres ont été transportées vers les départements du Sud et de Grand-Anse par le PAM. 192 tonnes ont déjà été distribuées à 23'000 personnes.

Il faudra 45 millions de dollars pour assurer la réponse alimentaire d'urgence aux 750'000 personnes les plus menacées. 6 millions de dollars additionnels seront nécessaires pour financer la logistique de cette aide.

'On ne doit pas seulement penser à donner à manger mais aussi penser à donner les semences et outils pour profiter de la prochaine saison de plantation, en novembre, pour faire la récolte en février', a souligné Carlos Veloso. 'Je pense que la communauté internationale doit comprendre ça parce que, si c'est l'aide seulement pour l'aide, cela va continuer et les gens ne deviendront pas auto-suffisants'.

Avant même le passage de l'ouragan Matthew sur Haïti, 3,2 millions d'habitants, sur une population totale estimée à 10,3 millions, étaient déjà en situation d'insécurité alimentaire, selon le dernier rapport de la coordination nationale de la sécurité alimentaire publié en septembre.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.