La mission contre l'Ebola dissoute - l'OMS se réforme

La mission contre l'Ebola dissoute - l'OMS se réforme

Photo: Keystone

Le secrétaire général de l'ONU a dissous vendredi la Mission de l'ONU pour l'action d'urgence contre l'Ebola (MINUAUCE). L'OMS reprend le contrôle complet de l'épidémie et va développer ses capacités de riposte pour tenir compte des critiques.

Ban Ki-moon a affirmé que des progrès considérables ont été accomplis dans la lutte contre Ebola. La Mission de l'ONU a atteint son principal objectif en développant la réponse sur le terrain, a-t-il dit. Mais il a prévenu que la crise n'est toutefois pas terminée. Le moment est critique pour parvenir à zéro cas.

Lors d'une conférence de presse à Genève, Margaret Chan a tiré les leçons de l'épidémie en Afrique de l'Ouest en exposant un plan de réformes en six points destiné à renforcer la capacité de réponse en cas d'alerte sanitaire.

'Nous avons reconnu que nous aurions pu faire mieux. Nous avons été trop lents. Nous avons saisi cette occasion pour renforcer nos mécanismes de riposte', a déclaré la Chinoise. Le Dr David Nabarro a été chargé de présider un groupe d'experts, dont la première réunion a eu lieu mardi dernier, et qui rendra ses conclusions en janvier.

Vaccins: résultats prometteurs

La directrice générale de l'ONU a salué en même temps l'annonce des premiers résultats positifs des essais cliniques de phase III d'un vaccin réalisés en Guinée. Ces résultats ont été publiés vendredi par le magazine scientifique The Lancet. 'Ces résultats sont prometteurs. S'ils sont confirmés, cela changera complètement les perspectives de lutte contre l'Ebola', a déclaré Margaret Chan.

L'épidémie a infecté 27'748 personnes et causé la mort de 11'279 d'entre elles depuis l'an dernier en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone. Au cours des 21 derniers jours, 39 nouveaux cas ont été enregistrés en Guinée, 20 en Sierra Leone et trois au Libéria.

Mercredi, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est félicitée que le nombre d'infections hebdomadaires par le virus ait atteint son plus bas niveau depuis plus d'un an en Afrique de l'Ouest.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.