L'armée irakienne suspend son offensive à Tikrit

L'armée irakienne suspend son offensive à Tikrit

Photo: Keystone

Le gouvernement irakien a officialisé lundi la suspension de son offensive contre les combattants de l'Etat islamique (EI) à Tikrit, capitale de la province de Salaheddine. Bagdad a réclamé un soutien aérien dans ce secteur du front.

'Nous avons décidé de stopper les opérations militaires dans la province de Salaheddine afin de réduire les pertes dans les rangs de nos forces héroïques (...) et de préserver les infrastructures qui n'ont pas été détruites', a déclaré le ministre irakien de l'Intérieur, Mohammed al-Ghaban. 'Nous contrôlons la situation et nous choisirons le moment opportun pour attaquer l'ennemi et libérer le secteur', a-t-il ajouté.

Le vice-ministre de la Défense Ibrahim al-Ilami a demandé un appui aérien pour venir à bout des djihadistes. Il n'a pas voulu préciser si cet appel s'adressait à la coalition internationale mise en place par les Etats-Unis.

Mutisme américain

Alors que les avions de la coalition bombardent des positions tenues par l'Etat islamique en Irak et en Syrie, ils ne sont pas entrés en action à Tikrit. Des forces iraniennes appuient l'armée irakienne et ses alliés chiites autour de cette ville.

A Bagdad, interrogé sur ces demandes d'appui aérien, l'envoyé spécial du président Barack Obama, le général John Allen, s'est refusé à tout commentaire. Les Etats-Unis rechignent à l'idée de devoir se coordonner avec les officiers iraniens à Tikrit.

L'offensive lancée il y a deux semaines contre l'ancien fief de Saddam Hussein est la plus importante opération engagée à ce jour par les forces irakiennes pour tenter de repousser les djihadistes de l'Etat islamique.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.