L'ambassadeur américain à Séoul blessé dans une attaque au couteau

L'ambassadeur des Etats-Unis en Corée du Sud, Mark Lippert, a été blessé à Séoul par un homme armé d'un couteau dans un contexte de tensions accrues sur la péninsule coréenne. L'agression a été fermement condamnée par Washington.

Le président Barack Obama a appelé l'ambassadeur pour lui souhaiter un prompt rétablissement', a indiqué Bernadette Meehan, porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC), tandis que le département d'Etat a 'condamné avec force' un 'acte de violence'.

Mark Lippert, 42 ans, a été opéré avec succès de deux profondes entailles à la joue et à la main droite et se trouvait dans un état stable, ont indiqué les chirurgiens. Il devrait rester deux ou trois jours en observation à l'hôpital. 'Je vais bien et j'ai le moral!', a assuré l'ambassadeur sur son compte Twitter.

Couteau de 25 cm

L'assaillant, armé selon la police d'un couteau de cuisine d'environ 25 centimètres, l'a attaqué alors qu'il participait à une réunion autour d'un petit-déjeuner à l'Institut culturel Sejong, dans le centre de Séoul.

La police a identifié le suspect comme étant Kim Ki-Jong, un homme de 55 ans déjà condamné pour avoir lancé une pierre sur l'ambassadeur du Japon à Séoul en 2010. Il 'a été placé en garde à vue et nous essayons de comprendre le mobile de l'attaque', a indiqué le chef de la police locale, Yoon Myung-Soon.

Contre la guerre

L'agresseur portait des vêtements coréens traditionnels et a lancé un slogan contre la guerre au moment d'attaquer le diplomate, selon les médias.

Il dirige un mouvement nationaliste qui organise des manifestations contre les prétentions territoriales du Japon sur un groupe d'îles contrôlées par la Corée du Sud.

Il tient également un blog dans lequel il exprimait cette semaine son opposition aux manoeuvres militaires entre la Corée du Sud et les Etats-Unis, estimant qu'elles rendent impossibles la reprise du dialogue intercoréen.

Un proche d'Obama

La présidente sud-coréenne a dénoncé une attaque visant l'alliance militaire entre Séoul et Washington. 'Il ne s'agit pas seulement d'une agression physique contre l'ambassadeur, mais aussi contre l'alliance entre la Corée du Sud et les Etats-Unis', a souligné Park Geun-Hye dans un communiqué.

L'attaque survient aux premiers jours des exercices militaires menés chaque année par la Corée du Sud et son allié américain, qui suscitent des réactions violentes de la Corée du Nord. Près de 30'000 soldats américains sont stationnés en permanence en Corée du Sud.

Réputé proche de Barack Obama, Mark Lippert, un ancien assistant au secrétariat à la Défense pour les affaires asiatiques, a pris ses fonctions à Séoul en octobre.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.