Joe Biden renonce à la course présidentielle américaine

Joe Biden renonce à la course présidentielle américaine

Photo: Keystone

Le vice-président américain Joe Biden a annoncé mercredi qu'il ne serait pas candidat à l'investiture du parti démocrate pour l'élection présidentielle de 2016 aux Etats-Unis. Il a expliqué que le deuil de son fils avait pesé dans sa décision de ne pas se présenter.

Son fils Beau Biden, fils aîné de Joe Biden, est décédé au mois de mai d'un cancer au cerveau à l'âge de 46 ans.

'Malheureusement, j'estime que nous ne disposons pas du temps nécessaire pour monter une candidature et remporter l'investiture' démocrate, a aussi dit M. Biden, 72 ans, dans une déclaration à la Maison-Blanche aux côtés du président Barack Obama et de son épouse Jill.

Valeurs du parti

Mais, le vice-président a prévenu: 'Bien que je ne sois pas candidat, je défendrai clairement et avec force les valeurs de notre parti et la direction que notre pays doit prendre'.

'Ce parti et ce pays feraient une erreur tragique si nous nous éloignions ou tentions de défaire le bilan Obama', a déclaré Joe Biden. 'Les démocrates devraient non seulement défendre et protéger ce bilan, mais aussi faire campagne sur ce bilan'.

Ce vétéran de la politique américaine se présentait comme l'allié le plus loyal de Barack Obama depuis son élection en 2008. Contrairement à Hillary Clinton, qui a marqué publiquement sa différence sur plusieurs dossiers (Libye, libre-échange), il a mis en valeur son allégeance totale à l'homme qui l'a repêché des primaires présidentielles de 2008 pour en faire son colistier, puis son vice-président.

'Le président et moi n'avons aucun désaccord idéologique', avait-il fait valoir mardi lors d'une conférence avec l'ancien vice-président démocrate Walter Mondale à l'Université George Washington.

Obstacle levé pour Clinton

Le renoncement de M. Biden enlève un obstacle non négligeable à Hillary Clinton dans la course à l'investiture. Si elle restait la favorite depuis des mois, le vice-président se situait dans les sondages en troisième position, derrière elle et le sénateur indépendant Bernie Sanders, avec environ 17% des intentions de vote.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.