Hommage d'Obama à Merkel avant un passage de flambeau

Hommage d'Obama à Merkel avant un passage de flambeau

Photo: Keystone

Avant une ultime rencontre jeudi à Berlin, Barack Obama a rendu un hommage appuyé à Angela Merkel. Elle est vue par certains experts comme nouveau porte-étendard des valeurs démocratiques dans le monde après l'élection de Donald Trump.

Au lendemain d'un discours en forme de testament politique à Athènes, où il a livré un plaidoyer pour la démocratie et une mondialisation socialement plus juste, le président américain devait insister en Allemagne, deuxième et dernière étape de sa tournée d'adieux européenne, sur les valeurs communes à l'Europe et aux Etats-Unis, selon des responsables de la Maison Blanche.

Il devait également tenter d'apaiser les craintes concernant l'avenir du partenariat transatlantique, alors que son successeur élu proclame agir selon le principe du 'America first'.

Déjà à Athènes, son 'message a été aussi élégant que clair: peut-être que vous tenez Trump pour fou, mais jamais un fou n'est parvenu à mettre en pièces notre système', commente l'édition en ligne du magazine Der Spiegel.

Sixième visite

Barack Obama, 55 ans, en a profité pour rendre hommage à la chancelière allemande. Dans un entretien conjoint à l'édition en ligne du Spiegel et à la chaîne publique ARD, il a salué sa 'grande crédibilité' et assuré qu'elle était 'prête à se battre pour ses valeurs'.

Mme Merkel devrait dans les prochains jours annoncer qu'elle briguera un quatrième mandat à l'occasion des législatives de septembre 2017.

'Je suis heureux qu'elle soit là et je pense que les Allemands devraient l'apprécier', a souligné le dirigeant américain, qui effectue sa sixième visite en Allemagne.

Respect des valeurs

Les deux responsables ont rapidement développé une relation étroite. Elle a survécu au scandale en 2013 portant sur l'espionnage du téléphone portable de la chancelière par son allié ou aux divergences sur la manière de traiter la crise de la dette en Grèce.

Après des entretiens officiels, une ultime conférence de presse commune était programmée. Et les inquiétudes suscitées par la victoire de Donald Trump devaient largement dominer.

Mme Merkel s'est elle montrée inhabituellement claire la semaine dernière après la victoire du milliardaire: elle lui a rappelé l'importance du respect des valeurs démocratiques et de la tolérance. Le président élu avait lui durement critiqué la chancelière durant sa campagne et s'était illustré par des déclarations très controversées sur les femmes, l'islam ou la torture.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.