Face au risque russe, des blindés américains en Europe de l'Est

Face au risque russe, des blindés américains en Europe de l'Est

Photo: Keystone

Les Etats-Unis auront à partir de février 2017 une brigade blindée déployée en permanence en Europe de l'Est. Un signal fort pour dissuader toute velléité d'agression de Moscou après la saisie d'une partie du territoire ukrainien par des rebelles pro-russes.

Des chars américains seront à nouveau présents en permanence sur le continent européen. Ils avaient été progressivement retirés dans les deux décennies qui ont suivi l'effondrement du bloc soviétique.

'C'est la confirmation de la politique constante du président américain Barack Obama à l'égard des partenaires est-européens de l'Otan', s'est félicité le ministre letton de la Défense Raimonds Bergmanis.

Dès septembre 2014, le président américain avait 'dit que Tallinn, Riga et Vilnius étaient aussi importants à protéger que Berlin, Paris et Londres', a rappelé M. Bergmanis.

Le Pentagone et l'Otan avaient déjà évoqué le déploiement par rotation de cette brigade blindée (4200 soldats) en Europe orientale, sans donner de calendrier précis.

Séries de mesures

Depuis le printemps 2014, l'Otan a pris toute une série de mesures pour rassurer les pays alliés d'Europe de l'Est. Parmi elles figurent l'ouverture de centres logistiques, le prépositionnement de matériel, l'envoi d'avions de chasse dans les pays baltes et le déploiement de davantage de navires en mer Baltique et en mer Noire.

Moscou de son côté a régulièrement mis en garde contre le 'stationnement permanent' de forces de combat alliées substantielles à sa frontière. Ce qu'elle considère comme contraire à l'Acte fondateur Otan-Russie, signé en 1997.

Mais la nouvelle brigade blindée américaine ne sera pas 'stationnée' en permanence. Celle-ci sera déployée par rotations successives de 9 mois d'unités basées à l'extérieur de l'Europe, selon les indications fournies par le Pentagone mercredi.

Le Pentagone a indiqué que six pays étaient concernés par ces rotations (Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Roumanie, et Bulgarie), sans en préciser les modalités pratiques.

Division prête

L'armée américaine dispose déjà d'une brigade Stryker d'infanterie stationnée à Vilseck en Allemagne, et d'une brigade aéroportée basée à Vicenza en Italie. Avec la nouvelle unité annoncée, l'armée américaine sera ainsi en mesure d'avoir très rapidement une division prête à combattre, selon le Pentagone.

Le déploiement de la brigade blindée ne change toutefois pas les effectifs globaux de l'armée américaine en Europe qui restent à 62'000 personnes. Le contingent n'atteint de loin pas le demi-million enregistré au plus fort de la guerre froide.

L'année dernière, l'armée américaine avait déjà envoyé en Europe l'équipement complet d'une brigade blindée, soit environ 250 chars, véhicules blindés et canons.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.