Exercices américano-coréens en dépit des menaces de Pyongyang

Exercices américano-coréens en dépit des menaces de Pyongyang

Photo: Keystone

La Corée du Sud et les Etats-Unis ont mené vendredi des opérations navales militaires conjointes en dépit des menaces de la Corée du Nord. Ces exercices sont le prélude aux manoeuvres annuelles à grande échelle, baptisées Foal Eagle, qui commencent lundi.

Dix bâtiments de guerre sud-coréens, appuyés par des avions et des hélicoptères de surveillance, de même que par un destroyer et d'autres hélicoptères, participaient à l'exercice, a déclaré le ministère sud-coréen de la Défense. 'Le but est d'améliorer la capacité opérationnelle et de renforcer la capacité défensive des deux alliés', selon lui.

Fort Eagle doit donner lieu pendant huit semaines à des manoeuvres à terre, dans les airs et en mer, pour lesquelles seront mobilisés environ 200'000 militaires sud-coréens au total et 3700 soldats américains. En même temps, un exercice conjoint de simulation par ordinateur, d'une durée d'une semaine, doit commencer lundi.

Regains de tension

Ces joutes annuelles sont habituellement une source de regains de tension dans la péninsule coréenne. Séoul et Washington expliquent qu'il s'agit purement d'exercices défensifs, mais Pyongyang les voit comme le prélude à une invasion.

La Corée du Nord a proposé un moratoire sur les essais nucléaires si les exercices de 2015 étaient suspendus. Washington a rejeté cette proposition, estimant qu'elle revenait implicitement à menacer de mener un quatrième essai nucléaire.

Mardi, le journal du parti unique au pouvoir de Corée du Nord, le 'Rodong Sinmun', a estimé que la décision de Séoul et de Washington de mener à bien comme prévu leurs opérations avait 'sabordé' de fait toute chance de reprendre le dialogue intercoréen. 'Ce qu'il nous reste à faire est de réagir militairement aux Etats-Unis tout en renforçant au maximum notre capacité de dissuasion', a dit le quotidien.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.