Egypte: plus de 100 morts dans le naufrage du bateau de migrants

Au moins 162 morts dans le naufrage de migrants en Egypte

Photo: Keystone

Le bilan du naufrage mercredi d'un bateau de pêche qui transportait des centaines de migrants au large de l'Egypte s'élève à 162 morts au moins, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé. Des dizaines de corps ont été découverts vendredi.

Le bateau a coulé au large de Bourg Rachid, un village côtier du delta du Nil. Les secouristes et pêcheurs disent avoir secouru au moins 169 personnes, mais la confusion règne toujours sur le nombre de disparus.

'Le bilan des morts du naufrage au large de Rosette est monté à 162', a indiqué vendredi le ministère égyptien de la santé dans un communiqué. Un responsable de ce ministère, Axel Khalifat, avait annoncé auparavant que 53 corps avaient déjà été repêchés à la mi-journée.

Des responsables égyptiens ont précisé que l'embarcation transportait des Égyptiens, des Soudanais, des Érythréens et des Somaliens qui voulaient à priori se rendre en Italie. Quatre membres d'équipage ont été arrêtés.

Chiffres divergents sur les passagers

Les autorités ont indiqué que les recherches seraient désormais concentrées sur la cale du bateau. Selon des témoins, au moins 100 personnes s'y trouvaient au moment du naufrage.

Les services de sécurité ont chiffré à près de 600 le nombre de passagers à bord de l'embarcation quand elle a chaviré mercredi en Méditerranée, au large de la ville de Rosette. Des survivants ont affirmé qu'il y avait près de 450 personnes à bord. Selon l'un d'eux, les passeurs ont dit avoir embarqué 200 personnes avant d'en ajouter une cinquantaine d'autres, provoquant le naufrage du bateau.

Traversée très dangereuse

En juin, l'agence européenne de contrôle des frontières Frontex s'était inquiétée du nombre grandissant de migrants tentant de rejoindre l'Europe en entamant une traversée 'très dangereuse' à partir de l'Egypte.

Plus de 300'000 migrants ont traversé la Méditerranée cette année pour rejoindre l'Europe. Environ 3500 personnes sont mortes ou portées disparues dans ces traversées, selon les Nations unies. 'Avec ce taux, 2016 sera l'année la plus meurtrière pour la mer Méditerranée', avait indiqué mardi à Genève un porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, William Spindler.

Au total, plus de 10'000 personnes sont mortes ou portées disparues en tentant de traverser la Méditerranée depuis 2014, selon l'ONU.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.