Deux candidats indépendants se retirent des élections au Soudan

Deux candidats indépendants se retirent des élections au Soudan

Photo: Keystone

Deux candidats indépendants se sont retirés mercredi de l'élection présidentielle au Soudan. Ils ont invoqué des irrégularités dans un scrutin que boycottaient déjà les principaux partis d'opposition.

Au pouvoir depuis un coup d'Etat islamiste mené en 1989 avec le soutien de l'armée, le président Omar Hassan al Bachir, premier président en exercice visé par un mandat d'arrêt délivré par la Cour pénale internationale (CPI), semble assuré d'obtenir un nouveau mandat.

Les élections présidentielle et législatives, qui devaient initialement se tenir sur trois jours, entre lundi et mercredi, ont été prolongées d'une journée par la commission électorale.

Les deux candidats indépendants ont dénoncé des irrégularités et accusent la commission électorale de vouloir à tout prix la victoire du Parti du congrès national (NCP), le parti de Bachir.

'Farce politique'

L'un d'eux, Ahmed al Radi Jaber, a déclaré à la presse que la prolongation des opérations de vote visait à manipuler les résultats. Le second candidat à jeter l'éponge, Omar Awad al Karim Hussain, a dénoncé lui une 'farce politique'.

La commission a expliqué pour sa part avoir pris cette décision en raison de problèmes logistiques qui ont freiné les opérations de vote dans plusieurs régions du pays.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.