Deuil national après le massacre de Dacca

Deuil national après le massacre de Dacca

Photo: Keystone

Le Bangladesh a entamé dimanche un deuil national de deux jours après le massacre commis dans la nuit de vendredi à samedi dans un restaurant de Dacca. Revendiquée par l'Etat islamique (EI), l'attaque a fait vingt morts parmi les otages.

En annonçant ce deuil national lors d'une intervention télévisée samedi soir, la Première ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina, a exhorté les extrémistes à 'cesser de tuer au nom de la religion'.

'C'est un acte odieux. Quel genre de musulmans sont ces gens ? Ils ne sont d'aucune religion', avait déclaré plus tôt Mme Hasina, qui dirige un pays majoritairement musulman.

Lors de l'attaque lancée vendredi soir et rapidement revendiquée par l'EI, des hommes lourdement armés ont tué 20 otages, la plupart massacrés à l'arme blanche, avant que les forces de sécurité ne donnent l'assaut samedi matin.

Parmi les otages tués se trouvent neuf Italiens - alors qu'un dixième ressortissant italien est toujours porté disparu-, sept Japonais, un Américain, ainsi qu'une étudiante indienne. Deux policiers bangladais ont également été tués au début de l'attaque.

Etrangers séparés

Les survivants ont raconté que les preneurs d'otages avaient séparé les Bangladais des étrangers avant de se livrer au carnage qui a pris fin onze heures après le début de la prise d'otages avec l'intervention des forces de sécurité, qui ont tué six assaillants.

Cette attaque d'une gravité inédite au Bangladesh intervient après des mois de violences marquées par les meurtres d'intellectuels et de membres de minorités religieuses, des actes revendiqués par l'EI.

Au moins 13 otages, dont trois étrangers, ont été secourus par les commandos lors de leur intervention à Dacca. Outre les six assaillants tués, un septième a été arrêté par les forces armées.

Le pape François a dénoncé 'des actes barbares qui sont des offenses faites à Dieu et à l'humanité'. Le président français François Hollande a condamné 'un attentat barbare'. Quant à la Grande-Bretagne, elle a exhorté ses ressortissants à éviter les hôtels internationaux, les supermarchés et les restaurants.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.