Des Israéliens attaqués par des Palestiniens en Cisjordanie occupée

Des Israéliens attaqués par des Palestiniens en Cisjordanie occupée

Photo: Keystone

Des Israéliens qui s'étaient rendus sans autorisation au tombeau de Joseph en Cisjordanie occupée, un lieu saint du judaïsme incendié vendredi, ont été attaqués par des Palestiniens. Ils ont été évacués par des soldats israéliens, a annoncé l'armée dimanche.

Ces Israéliens ont pénétré à Naplouse pour aller prier au Tombeau de Joseph sans autorisation de l'armée durant la nuit de samedi à dimanche. Une fois sur place ils ont été attaqués par des Palestiniens. Ils ont été ensuite évacués sans encombre par des soldats israéliens en coordination avec des policiers palestiniens déployés sur place, a précisé une porte-parole militaire.

Selon la radio de l'armée, ces Israéliens étaient au nombre d'une trentaine. Cinq d'entre eux ont été arrêtés par la police israélienne pour s'être infiltrés sans autorisation préalable de l'armée à Naplouse.

Aussi vénéré par les musulmans

Des dizaines de Palestiniens ont incendié vendredi le tombeau de Joseph à Naplouse avec des cocktails Molotov, selon la police palestinienne.

Pour les juifs, ce site abrite la dépouille de Joseph, l'un des douze fils de Jacob. Mais il est aussi vénéré par les musulmans, pour lesquels il abrite la tombe d'une figure religieuse locale, et par les samaritains, une secte séparée du judaïsme.

Une escalade de violences entre Israéliens et Palestiniens, déclenchée le 1er octobre après le meurtre d'un couple de colons en Cisjordanie, fait redouter une nouvelle intifada dans les territoires palestiniens occupés depuis des dizaines d'années par l'Etat hébreu.

Quatre Palestiniens ont été mis à mort et un a été blessé samedi après avoir tenté de poignarder des Israéliens, dont plusieurs soldats en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Coopération militaire avec Washington

Israël et les Etats-Unis ont repris dans ce contexte leurs discussions sur une future coopération en matière de défense que le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait suspendues pour protester contre l'accord sur le programme nucléaire iranien, a indiqué l'ambassadeur israélien à Washington dimanche.

Les discussions portent sur un programme d'aide de dix ans qui viendra prolonger l'actuel plan de soutien fourni par les Américains, estimé à trois milliards de dollars par an et qui arrive à expiration en 2017.

Avant l'interruption des négociations, les deux camps étaient près de parvenir à un accord portant sur une assistance annuelle de 3,6 à 3,7 milliards de dollars, selon des responsables américains et israéliens.

Les Israéliens font valoir que ce montant devrait être revu à la hausse pour compenser l'assouplissement des sanctions contre l'Iran, qui va permettre de dégager des financements en faveur des groupes armés opposés à l'Etat hébreu.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.