Début du scrutin présidentiel philippin: le « Trump local » favori

Début du scrutin présidentiel philippin: le

Photo: Keystone

Les bureaux de vote ont ouvert lundi aux Philippines où 54 millions d'électeurs inscrits sont appelés à renouveler leur président, leur vice-président, 300 parlementaires et quelque 1800 élus locaux. Le controversé candidat anti-système Duterte est le grand favori.

Cinq candidats briguent la succession de Benigno Aquino, qui ne pouvait solliciter un nouveau mandat présidentiel. Rodrigo Duterte, un ancien maire surnommé le 'Donald Trump de l'Est' ou 'Inspecteur Harry' pour ses méthodes musclées contre le crime, est crédité de 33% des intentions de vote, avec une solide avance de onze points sur sa principale rivale, la sénatrice Grace Poe.

La campagne a été vive et populiste entre les prétendants à la présidence, traduisant le rejet des élites au pouvoir jugées incapables de combattre la pauvreté et de réduire les inégalités en dépit de la robuste croissance économique. M. Duterte a notamment promis de tuer des milliers de criminels.

Front anti-Duterte

Les bureaux de vote, qui ont ouvert à 06h00 (minuit en Suisse), fermeront à 17h00. Les premiers résultats pourraient être connus dans les 24 heures. Mais il faudra sans doute jusqu'à trois jours pour connaître l'issue du vote.

Dans les derniers jours de la campagne, un front anti-Duterte a pris forme. Les promesses de répression de la criminalité de l'ancien maire de Davao, la principale ville de l'île de Mindanao, dans le sud de l'archipel, ont alerté ses rivaux qui redoutent des dérapages s'il est élu. Benigno Aquino a lui-même appelé les autres candidats à s'unir contre lui.

M. Duterte, un avocat de 71 ans coutumier des provocations, pourrait l'emporter grâce à système électoral accordant la victoire à la personne, arrivant en tête, même sans majorité absolue.

Sur le terrain, au moins dix personnes ont péri en ce jour d'élections, selon la police. Des hommes armés ont notamment attaqué un bureau de vote. Les autorités ont minimisé l'importance de ces violences et estimé que les élections s'étaient dans l'ensemble bien déroulées.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.