De l'azote détecté à la surface de Mars (NASA)

De l'azote détecté à la surface de Mars (NASA)

Photo: Keystone

Utilisant un des instruments du robot martien américain Curiosity, des scientifiques ont pour la première fois détecté de l'azote à la surface de Mars dans des nitrates. Cet élément est essentiel à toute forme de vie connue, a indiqué mardi la NASA.

Les nitrates sont une catégorie de molécules qui contiennent de l'azote sous une forme pouvant être utilisée par des organismes vivants, a expliqué l'agence spatiale américaine. Cette découverte apporte ainsi une preuve de plus que la planète rouge a réuni dans le passé des conditions propices à l'existence de la vie.

L'azote est indispensable pour toutes les formes de vie connue, puisqu'il constitue un élément-clé des plus grandes molécules comme l'ADN, qui code les instructions génétiques de la vie.

Sur Terre comme sur Mars, l'azote se trouve à l'état gazeux dans l'atmosphère sous forme de deux atomes attachés ensemble qui, ainsi, ne peuvent pas se combiner aisément avec d'autres molécules. Or les atomes d'azote doivent être soit seuls, soit fixés à des molécules d'oxygène pour pouvoir créer des réactions chimiques indispensables à la vie.

Impact d'astéroïde

Une molécule de nitrate, formée d'un atome d'azote et de trois atomes d'oxygène, est la source d'azote fixée qui peut ainsi se combiner à une variété d'autres atomes et de molécules.

Toutefois les scientifiques soulignent qu'il n'y a aucune indication suggérant que ces molécules de nitrate proviennent d'un organisme vivant. La surface de Mars est aujourd'hui inhospitalière à toute forme de vie connue.

Selon ces chercheurs, ces nitrates sont anciens. Ils ont résulté de processus non biologiques comme, par exemple, l'impact d'astéroïde ou la foudre sur Mars dans un lointain passé.

L'équipe scientifique de Curiosity a déjà découvert des indices prouvant que la vie a pu exister sur Mars il y a plusieurs milliards d'années, telle la présence d'eau liquide abondante, comme en témoignent des lits d'anciennes rivières et la présence de matériaux organiques dans le cratère de Gale, où le robot s'est posé en août 2012.

Curiosity se trouve actuellement au pied du mont Sharp, une montagne de 5500 mètres de hauteur formée de couches sédimentaires, dans l'une desquelles il a capté les molécules de nitrate.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.