Climat: Obama appelle à conclure un accord mondial « fort » à Paris

Climat: Obama appelle à conclure un accord mondial

Photo: Keystone

Barack Obama a appelé dimanche à la tribune de l'ONU à conclure un accord mondial 'fort' sur le climat, lors de la conférence de Paris. Lui emboîtant le pas, François Hollande a jugé qu'il y avait 'encore beaucoup de travail' avant de sceller un accord 'crédible'.

'Dans deux mois, en décembre, le monde devra s'unir autour d'un accord mondial fort', a lancé le président américain, soulignant que le changement climatique était une menace pour le développement. 'Tous les pays seront affectés par le changement climatique, mais les plus pauvres seront les plus touchés', a ajouté Barack Obama.

Le président français a pour sa part incité les leaders mondiaux à 'accélérer' le mouvement. 'Les intentions sont là, les déclarations sont nombreuses, tout cela est encourageant, mais entre cette volonté et les conditions d'un accord crédible, il y a encore beaucoup de travail', a-t-il déclaré en conférence de presse aux Nations unies à New York.

'Je n'ai qu'un mot: accélérer. Accélérer le dépôt des contributions, la recherche de financements', a ajouté M. Hollande à l'issue d'un déjeuner sur les changements climatiques, qu'il co-présidait avec le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon et le président péruvien Ollanta Humala.

Selon M. Hollande, 81 pays sur 190 ont à ce jour publié leur contribution sur la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre, représentant 75% des émissions globales. 'Tout le monde est convaincu qu'il y aura un accord à Paris, mais la question est: quel accord', a-t-il ajouté, à deux mois de la conférence de Paris qui vise à un accord mondial pour limiter le réchauffement climatique à 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.