COP21: mobilisation de Sydney à Londres pour un accord ambitieux

COP21: Manifestations de Sydney à Londres, chaîne humaine à Paris

Photo: Keystone

Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé dimanche dans le monde en faveur du climat. Ils se sont donnés la main à Paris, où des échauffourées se sont néanmoins produites avec la police. Un sommet historique de 150 chefs d'Etat y commencera lundi.

Lors d'un rassemblement parisien, qui avait été interdit, Place de la République, des incidents ont éclaté entre manifestants qui ont jeté des projectiles et les forces de l'ordre, qui ont répliqué par des jets de gaz lacrymogènes. Les policiers ont procédé à 208 interpellations, dont 174 se sont soldées par des gardes à vue.

Le président François Hollande a fustigé l'action 'scandaleuse' d''éléments perturbateurs'. Auparavant, des milliers de manifestants avaient formé une chaîne humaine, le long d'un boulevard de l'Est parisien, en dépit de l'interdiction de manifester imposée dans le cadre de l'état d'urgence qui a suivi les attentats du 13 novembre.

Plus de 570'000 personnes ont participé aux 2300 marches pour le climat ce week-end à travers le monde, selon les premières estimations fournies dimanche par l'un des organisateurs, l'ONG Avaaz.

Voie du compromis

Le chef de la diplomatie française et président de la COP21, Laurent Fabius, a appelé à trouver la voie du compromis. 'Je me permets de compter sur vous pour négocier et bâtir des compromis dès les prochaines heures', a-t-il lancé lors d'une courte séance de travail.

Attendu dimanche soir à Paris, le président américain Barack Obama s'est dit 'optimiste sur ce que nous pouvons accomplir'. Ce sommet représente également l''occasion d'être solidaire avec notre plus vieil allié, seulement deux semaines après les attaques barbares' du 13 novembre, a-t-il ajouté.

Pour un accord ambitieux

Plus grande conférence climatique jamais organisée, la COP 21 est 'un moment historique, 150 chefs d'Etat réunis le même jour sur le même sujet', a commenté la ministre française de l'Ecologie Ségolène Royal. Mme Royal s'est dite convaincue qu'un accord serait signé à la COP mais 'il y a encore un risque', qu'il ne soit 'pas à la hauteur des enjeux'.

M. Hollande a de nouveau plaidé pour un accord 'ambitieux ' et 'contraignant', lors d'une déclaration commune avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Risques en cas d'échec

M. Hollande accueillera lundi l'ensemble des chefs d'Etat au Bourget, notamment le Chinois Xi Jinping, l'Indien Narendra Modi, le Russe Vladimir Poutine, le Turc Recep Erdogan qui se succéderont à la tribune toute la journée pour quelques minutes de discours.

L'archevêque sud-africain et prix Nobel de la Paix Desmond Tutu a prévenu les dirigeants internationaux des graves risques de 'crises économiques et migratoires' en cas d'échec de la conférence de Paris sur le climat, qui s'ouvre lundi.

Défi sécuritaire

Environ 40'000 personnes, dont 10'000 délégués, sont attendues chaque jour - un défi sécuritaire pour les organisateurs.

Protégés par 2800 policiers et gendarmes, les participants à la conférence tenteront de sceller un accord mondial pour limiter à 2 degrés la hausse du thermomètre par rapport à l'ère préindustrielle.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.