Bulgarie: deux migrantes retrouvées mortes de froid

Bulgarie: deux migrantes retrouvées mortes de froid

Photo: Keystone

Deux migrantes ont été retrouvées mortes de froid samedi soir dans le sud-est de la Bulgarie, près de la frontière turque. Leurs compagnons de voyage ont été hospitalisés, dont deux dans un état sérieux, ont annoncé dimanche des sources ministérielles et hospitalières

'Deux femmes sont décédées, l'une jeune et l'autre plus âgée. Nos gardes-frontières les ont portées dans leurs bras pour les réchauffer, mais c'est cependant arrivé, à cause du froid', a déclaré à la télévision bTV la ministre de l'Intérieur Roumiana Batchvarova.

L'une des victimes avait entre 14 et 16 ans et l'autre entre 30 et 40 ans, selon un communiqué du ministre de l'Intérieur.

Les victimes faisaient partie d'un groupe de 19 migrants clandestins que la police a découvert dans la région montagneuse de Malko Tarnovo, couverte de neige, selon le communiqué. Leur nationalité reste à établir.

Enfants de 4 à 16 ans

Les survivants, dont onze enfants âgés de 4 à 16 ans, ont été hospitalisés avec des gelures à Bourgas, a annoncé un porte-parole de l'hôpital à l'agence Focus. Deux adultes se trouvent en réanimation, a-t-il ajouté.

Les 20 et 23 janvier, deux hommes, apparemment des migrants, avaient été retrouvés morts près de la frontière bulgaro-serbe, alors qu'ils tentaient de quitter la Bulgarie, selon le Haut-commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR).

Environ 30'000 migrants, principalement des réfugiés de Syrie, d'Irak et d'Afghanistan, ont été enregistrés en Bulgarie au cours de l'année 2015. D'autres arrivent à traverser illégalement le pays pour ne pas y être enregistrés et obligés d'y rester.

Des organisations internationales ont accusé les autorités bulgares de mauvais traitements envers les migrants dans ce pays frontalier de la Turquie, zone de passage vers l'Europe. La Bulgarie, membre de l'Union européenne mais pas de l'espace Schengen de libre circulation, reste en marge du principal flux de migration vers l'Europe occidentale, ce que le gouvernement explique par son contrôle strict des frontières.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.