Baltimore: six policiers poursuivis pour la mort d'un jeune Noir

Baltimore: six policiers poursuivis pour la mort d'un jeune Noir

Photo: Keystone

Six policiers de Baltimore ont été inculpés, dont l'un pour meurtre, à cause de leur rôle dans la mort de Freddie Gray. Ce jeune Noir de 25 ans est décédé des suites de blessures subies après son interpellation.

Cette décision de poursuivre les policiers, annoncée par la procureure locale, a été saluée par la famille de la victime et des habitants de la ville, théâtre de manifestations quotidiennes depuis la mort de Freddie Gray et qui ont viré aux émeutes lundi dernier. Elle a en revanche été vivement dénoncée par l'avocat du syndicat de police local, qui a critiqué 'l'empressement' de la justice.

La procureure de Baltimore Marilyn Mosby a annoncé des poursuites contre les six policiers, y compris pour meurtre ou homicide contre quatre d'entre eux. Les agents, qui avaient déjà été suspendus, ont été arrêtés.

Menottes et entraves

L'inculpation pour meurtre a été prononcée à l'encontre de Caesar R. Goodson Jr., qui se trouvait au volant du fourgon. Il est également poursuivi pour homicide involontaire, tout comme trois de ses collègues. Ils devront également répondre de violences volontaires, d'agression et d'incarcération sans motif valable, a précisé la juge lors d'une conférence de presse.

Le médecin légiste chargé du dossier juge que les blessures à la colonne vertébrale sont dues aux chutes que la victime, privée de ceinture de sécurité, n'a pu éviter dans le fourgon de police à cause de ses menottes et d'entraves au pied, a-t-elle indiqué. Elle a ajouté que les policiers avaient traité avec 'une indifférence cruelle' l'aide médicale qu'il a réclamée à deux reprises au moins.

Concerts de klaxons

Freddie Gray ne respirait plus lorsqu'il a été extrait du fourgon, a assuré l'Afro-américaine de 35 ans, qui a pris ses fonctions en janvier et est issue d'une famille dont de nombreux membres ont fait partie de la police. La foule rassemblée pour l'écouter l'a applaudie à la fin de son intervention.

Des cris de joie et des concerts de klaxons ont retenti dans le quartier de l'ouest où les émeutes ont éclaté lundi soir. Richard Shipley, beau-père de Freddie Gray, s'est dit satisfait de l'inculpation des agents et a lancé un appel au calme.

Le décès de Freddie Gray est à l'origine des manifestations violentes de lundi après lesquelles les autorités locales ont instauré un couvre-feu à Baltimore. Il marque un nouvel épisode de la série de dossiers mettant en cause les traitements réservés aux Afro-Américains et à d'autres minorités par les forces de sécurité aux Etats-Unis.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.