Bagarre entre Yéménites au Club suisse de la presse

Bagarre entre Yéménites au Club suisse de la presse

Photo: Keystone

Une bagarre a éclaté au Club suisse de la presse à Genève entre Yéménites, alors qu'un représentant du mouvement rebelle Ansarullah s'exprimait. Malgré ce climat d'hostilité ouverte, les discussions se sont poursuivies jeudi sous la houlette du médiateur de l'ONU.

Une femme a interrompu l'exposé du représentant des rebelles Hamzeh Al Houthi, alors qu'il s'adressait aux journalistes venus nombreux l'écouter, en lançant des insultes et des objets contre l'orateur.

Le représentant des rebelles était en train de dénoncer les raids de la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite, causant des 'milliers de morts' et des 'centaines de milliers de déplacés' depuis le 26 mars. La femme portant le voile était munie d'un badge de l'ONU, et vraisemblablement membre de la délégation gouvernementale yéménite en exil.

Cris et coups de poing

Elle a lancé une sandale en direction de Hamzeh Al Houthi, puis s'est approchée de lui en voulant lui prendre ses papiers et lui couper le micro. Des Yéménites sont alors intervenus pour l'écarter. La dispute a dégénéré en bagarre avec cris et coups de poing entre pro et anti-rebelles.

Un Yéménite a brandi un drapeau du pays avant d'être repoussé. La conférence de presse, organisée par l'association Agence pour les droits de l'homme (ADH), a été interrompue dix minutes. Les organisateurs ont pu évacuer les trouble-fête, sans intervention de la police. Un micro a été endommagé.

'Un certain progrès'

Une fois le calme revenu, Hamzeh Al Houthi, accompagné du président du parti populaire de l'ex-président Ali Saleh, Yasser al-Awadi, a dénoncé 'le blocus total' du pays, les armes interdites utilisées contre la population par les Séoudiens, le black-out médiatique sur les massacres commis quotidiennement.

Selon le chef rebelle, 'un certain progrès' a été réalisé lors d'une rencontre entre sa délégation et l'envoyé spécial de l'ONU Ould Cheikh Ahmed qui fait la navette entre les deux délégations dans leur hôtel. Les discussions vont se poursuivre au moins vendredi.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.