Au moins dix morts dans le naufrage d'un bateau de migrants

Au moins dix morts dans le naufrage d'un bateau de migrants

Photo: Keystone

Un bateau transportant des migrants a chaviré mardi au large de la Sicile, faisant au moins dix morts, ont indiqué mercredi les garde-côtes italiens. L'armée tunisienne a pour sa part secouru mardi 86 migrants africains au large de Zarzis (sud). Ils tentaient de rallier l'île italienne de Lampedusa, selon les autorités tunisiennes.

C'est un remorqueur affecté aux plates-formes pétrolières libyennes qui a donné l'alerte. Un bateau des garde-côtes italiens, transportant 318 migrants repêchés plus tôt, est arrivé sur place. Avec l'aide de l'équipage du remorqueur, les garde-côtes sont parvenus à sauver 121 personnes et ont patrouillé, en vain, pour retrouver d'autres survivants.

C'est lorsque les sauveteurs se sont approchés que le drame est survenu, a raconté Filippo Marini, porte-parole des garde-côtes italiens, sur la chaîne de télévision SkyTG24. 'Les migrants, comme ils le font malheureusement souvent, se sont tous précipités sur un côté du bateau qui a alors chaviré', a-t-il précisé, ajoutant que beaucoup d'entre eux, 'qui n'ont jamais vu la mer', ne savaient pas nager.

En moins de 24 heures, sept opérations de secours ont été menées par les garde-côtes italiens, qui ont sauvé au total 941 migrants dans le canal de Sicile. Parmi ces rescapés figurent plus d'une trentaine d'enfants et une cinquantaine de femmes.

Réfugiés libyens

L'armée tunisienne a secouru mardi 86 migrants africains au large de Zarzis. Fuyant la guerre en Libye, ils étaient partis de la ville portuaire de Zouara, à 60 kilomètres de la frontière tunisienne.

Leur embarcation a pris l'eau au large de Zarzis, a précisé un responsable des garde-côtes tunisiens. L'armée qui a intercepté leur signal de détresse s'est dépêchée sur les lieux et a réussi à les secourir. Aucune victime n'est à déplorer, selon la même source.

Le nombre d'immigrés entrés illégalement dans l'Union européenne a presque triplé en 2014 par rapport à 2013, a annoncé mercredi l'agence européenne pour la surveillance des frontières Frontex.

'Environ 274'000 immigrés illégaux sont entrés dans l'UE en 2014, contre un peu plus de 100'000 en 2013. C'est une énorme progression', a souligné Ewa Moncure, porte-parole de l'agence.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.