100'000 places d'accueil pour les migrants sur la route des Balkans

100'000 places d'accueil pour les migrants sur la route des Balkans

Photo: Keystone

L'UE et les pays des Balkans se sont mis d'accord dimanche à l'issue d'un mini-sommet à Bruxelles sur un plan en 17 points pour gérer l'afflux de réfugiés dans cette partie de l'Europe. Cent mille places d'accueil seront créées, a annoncé la Commission européenne.

Elles seront installées sur le parcours qu'emprutent les demandeurs d'asile entre la Grèce et l'Allemagne. La moitié de cette capacité d'hébergement se trouvera en Grèce et l'autre moitié dans les pays traversés par les migrants.

Athènes a promis de porter ses capacités d'accueil à 30'000 places d'ici la fin de l'année, tandis que le haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) va aider à la création de 20'000 places supplémentaires sur le sol grec.

La chancelière allemande Angela Merkel a expliqué que ces places allaient permettre de 'prendre en charge les migrants, pour qu'ils se reposent sur cette route le long des Balkans'. 'Ce sera une première étape pour une meilleure gestion des flux', a-t-elle estimé.

Ralentir l'afflux

'Gérer les flux ensemble est la seule façon de restaurer l'ordre et de ralentir l'afflux incontrôlé de personnes', a plaidé le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. 'Nous avons clairement indiqué que la politique consistant simplement à laisser passer les gens doit prendre fin', a-t-il ajouté.

M. Juncker a rappelé l'existence d'accords de coopération entre les Etats et déploré les mesures unilatérales prises par certains pays qui ont contribué à élargir la crise migratoire à l'ensemble de la région plutôt qu'à la résoudre.

Le haut-commissaire de l'ONU aux réfugiés (HCR), António Guterres a précisé que c'est grâce à ces centres d'accueil que pourra ensuite démarrer l'enregistrement des demandeurs d'asile syriens, irakiens et érythréens en Grèce.

Les dirigeants des huit pays de l'UE sur cette route, ainsi que la Serbie, la Macédoine et l'Albanie, se sont en effet également mis d'accord pour que l'agence européenne pour la coopération aux frontières extérieures de l'UE (Frontex) intervienne à la frontière entre la Grèce et la Macédoine.

Plus de 500'000 migrants venus majoritairement du Moyen-Orient mais aussi du Pakistan sont entrés en Europe via les Balkans depuis le début de l'année.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.