Widmer-Schlumpf: une nouvelle votation sur l'UE est envisageable

Widmer-Schlumpf: une nouvelle votation sur l'UE est envisageable

Photo: Keystone

Eveline Widmer-Schlumpf estime qu'une nouvelle votation liée à l'initiative sur l'immigration de masse pourrait être nécessaire. Selon le site de la 'NZZ', la ministre des finances s'est exprimée en ce sens à Singapour devant des politiciens et des représentants de l'économie.

Selon elle, il est nécessaire de clarifier la relation de la Suisse avec l'Union européenne (UE) à court terme. La conseillère fédérale a voulu souligner ainsi que le délai de deux ans qu'il reste pour mettre en oeuvre l'initiative sur l'immigration de masse est court, a indiqué mardi le Département fédéral des finances (DFF), contacté par l'ats.

En mentionnant la nécessité d'une nouvelle votation, Mme Widmer-Schlumpf a exprimé son avis et non celui du Conseil fédéral.

Jusqu'ici, rien n'a encore été décidé. En juin, le gouvernement a annoncé, entre autres points, vouloir contingenter tous les étrangers dès quatre mois de séjour, y compris les frontaliers. La préférence nationale devrait être également prise en considération.

Plusieurs votations possibles

Le peuple pourrait toutefois être appelé à revoter sur le sujet, si un référendum était lancé par l'un ou l'autre bord politique suite à la mise en oeuvre de l'initiative. De plus, le groupe de professeurs d'université et d'artistes 'Sortons de l'impasse'a lancé en décembre une initiative pour abroger le vote du 9 février.

Le PDC et le PBD ont l'intention d'ancrer la relation avec l'UE dans la constitution en lançant une initiative parlementaire en ce sens. Toutes ces initiatives pourraient conduire à un vote populaire. Le DFF n'a pas voulu dire si l'avis exprimé par Eveline Widmer-Schlumpf à Singapour faisait référence à une de ces possibilités.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.