Une plateforme pour lutter contre la pénurie de médicaments

Une plateforme pour lutter contre la pénurie de médicaments

Photo: Keystone

Le Conseil fédéral veut éviter de nouvelles pénuries de médicaments grâce à un système qui les détectera à l'avance. Dans ce but, il a avalisé mercredi le lancement d'une plateforme d'information et de coordination.

Des ruptures de stock de produits thérapeutiques sont régulièrement constatées en Suisse. Et cela malgré une industrie pharmaceutique performante et un système fiable de distribution de médicaments.

Ces pénuries temporaires affectent principalement les préparations hospitalières. Près d'un tiers des ruptures concernent des produits jugés critiques, car indispensables en santé publique. Il s'agit de médicaments nécessaires en anesthésie, d'antibiotiques administrés en intraveineuse, de vaccins et d'agents pour le traitement du cancer.

Obligation d'informer

Dès le 1er octobre 2015, date de l'entrée en vigueur de l'ordonnance, les entreprises pharmaceutiques seront obligées d'avertir la plateforme lorsqu'un médicament 'vital et critique' ne sera pas disponible en certaines quantités pendant plus de 14 jours.

La plateforme d'information et de coordination sera gérée par l'Office fédéral pour l'approvisionnement économique. Le bureau de notification devra également être averti de toute rupture de stock.

Un comité d'experts appartenant à plusieurs disciplines examinera les informations et décidera alors des mesures à prendre. La Confédération, les cantons, les prestataires et l'industrie pharmaceutique y seront représentés.

Seul ce comité d'experts aura accès aux informations sur les médicaments notifiés, mais il devra informer au sujet des pénuries et des mesures à prendre.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.