Une banque privée en Suisse sur dix a quitté le marché en 2015

Une banque privée en Suisse sur dix a quitté le marché en 2015

Photo: Keystone

Une banque privée en Suisse sur dix a été vendue ou liquidée au cours de l'année 2015. En l'espace de douze mois, leur nombre est passé de 133 à 121, selon une étude de KPMG. En juillet 2016, on comptait 117 instituts.

Malgré la disparition des banques privées les moins rentables, la performance du secteur en général ne s'est pas améliorée. Deux tiers des 87 établissements examinés ont vu leurs résultats se détériorer l'an passé, indique l'enquête annuelle du cabinet d'audit KPMG et de l'Université de Saint-Gall publiée jeudi, qui exclut UBS et Credit Suisse.

L'an passé déjà, KPMG avait prévu la disparition de jusqu'à 30% des instituts d'ici quelques années. Vu la dégradation des conditions de marché, entre franc fort et taux négatif, ces pronostics s'avèrent même plutôt conservateurs, estiment les experts du cabinet. L'année 2015 a enregistré 15 fusions et acquisitions impliquant des banques privées suisses, un record depuis 2007.

'Les obligations en termes de transparence et la régulation toujours plus complexe, les attentes de la nouvelle clientèle et un contexte difficile constituent un mélange empoisonné pour de plus en plus de banques privées', selon Philipp Rickert, chef des services financiers chez KPMG, cité dans un communiqué.

Moins 100 milliards

Globalement, les avoirs de clients sous gestion ont diminué de 100 milliards de francs l'année dernière, à 1449 milliards. En cause, le marché mais aussi la disette du côté des rentrées d'argent. Totalisant 4,3 milliards de francs, l'afflux net d'argent neuf affiche un plus bas depuis 2009.

Pire, 54% des banques étudiées ont subi des sorties nettes. Pour 15 d'entre elles, les reflux dépassaient 10% de leur masse sous gestion. Pour les établissements basés en Suisse romande, le volume médian des sorties d'argent s'est inscrit à 3,8%.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.