Un nouveau parti libertaire veut abolir la taxe sur la bière

Un nouveau parti libertaire veut abolir la taxe sur la bière

Photo: Keystone

Fondé l'an dernier en Suisse alémanique, le Parti de l'indépendance (up!) lance une pétition pour abolir la taxe sur la bière. Il entend ainsi alimenter sa campagne pour les Fédérales. Ce parti libertaire réclame plus de responsabilité individuelle et moins d'Etat.

'A travers notre pétition, nous voulons rendre le thème des impôts plus visible' a expliqué jeudi Silvan Amberg, co-président d'up! et candidat zurichois au Conseil national. La taxe sur la bière, qui rapporte 100 millions de francs chaque année à la Confédération, est injuste et arbitraire, affirme le directeur de campagne Andy Jenk. Aucune taxe n'est en effet perçue sur le vin ou sur le cidre.

Cette taxe constitue en outre une mise sous tutelle des citoyens estime Andy Jenk, lui aussi candidat au National. L'Etat n'a pas à intervenir dans leur choix de boire de l'eau ou de la bière, souligne-t-il. Pour les brasseries, la taxe représente 'un surplus inutile de bureaucratie'.

La perte de recettes liée à une suppression de la taxe sur la bière pourrait être compensée 'en abolissant quelques lois', déclare le directeur de la campagne électorale et candidat Dominik Loew, sans donner davantage de précisions. Son parti entend réunir 5000 signatures d'ici à la prochaine session d'hiver des Chambres fédérales.

Le Parti de l'indépendance a créé trois sections cantonales pour l'instant en terres bernoises, zurichoises et thurgoviennes. Il vise un siège au Conseil national lors des élections du 18 octobre. Up! se dit opposé à la 'mentalité de la casco complète' et réclame davantage de libertés et moins d'impôts.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.