Un deuxième budget pour le nouveau gouvernement britannique

Un deuxième budget pour le nouveau gouvernement britannique

Photo: Keystone

Le ministre britannique des Finances a annoncé samedi un budget complémentaire à celui de l'année 2015. Il aidera à mettre rapidement en place les mesures promises au cours des élections remportées par les conservateurs.

'Je ferai à partir du 1er juillet la démarche extraordinaire d'avoir un deuxième budget gouvernemental pour l'année 2015', a écrit le ministre, George Osborne, dans le quotidien 'The Sun'. 'Je ne veux pas attendre avant de transformer en réalité les promesses faites pendant la campagne électorale', a assuré le Chancelier.

M. Osborne a été confirmé à son poste de ministre des Finances après la victoire surprise des conservateurs aux élections législatives de la semaine dernière. Ces dernières ont offert une majorité confortable à David Cameron pour entamer son deuxième mandat de Premier ministre.

Le Chancelier a annoncé qu'il économiserait 12 millions de livres (17,3 millions de francs) dans les dépenses de la sécurité sociale britannique, dans le but d'atteindre l'équilibre budgétaire avant 2020. Il n'a cependant pas donné le détail de ces coupes.

Lutte fiscale

M. Osborne a déclaré que ce budget serait pensé pour 'ceux qui travaillent', protégeant les services publics de santé, faisant des économies dans l'appareil gouvernemental et améliorant le taux de productivité britannique. 'Nous allons taper fort sur l'évasion fiscale et la planification fiscale agressive des riches, parce que chacun doit participer de manière équitable', a écrit M. Osborne.

'Nous dépenserons moins en sécurité sociale, mais nous investirons pour créer trois millions de postes supplémentaires en apprentissage, pour que les jeunes apprennent un métier, trouvent de meilleurs postes et gagnent mieux leur vie', a-t-il poursuivi.

Le dernier budget du gouvernement britannique avait été présenté par M. Osborne le 18 mars dernier. Les budgets prévisionnels sont annoncés d'habitude au cours d'une déclaration devant le parlement, qui ne siège pas encore, quelques jours après les législatives.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.