Un bon mois de janvier qui redonne espoir aux remontées mécaniques

Un bon mois de janvier qui redonne espoir aux remontées mécaniques

Photo: Keystone

Après un début de saison particulièrement mauvais, les remontées mécaniques suisses estiment avoir connu 'un bon mois de janvier'. L'optimisme reste toutefois prudent: au regard de la même période de la saison précédente, le nombre d'hôtes et le chiffre d'affaires en janvier est en recul de respectivement 15,1 % et 5,8 %.

'Ces chiffres restent nettement en dessous de ceux de l'année passée', observent jeudi les remontées mécaniques dans un communiqué. Les vacances de février seront 'décisives' pour rattraper le retard d'ici la fin de la saison. Fin janvier correspond à la moitié de celle-ci.

Après avoir connu un début de saison qui n'avait pour ainsi dire 'jamais été aussi mauvais', les remontées mécaniques retrouvent néanmoins un peu le sourire. Les bonnes conditions sur les pistes ont attiré 'un nombre réjouissant' de personnes en montagne et celles-ci devraient se maintenir, se réjouissent-elles.

Le mois de décembre a été particulièrement difficile pour la branche. A la fin décembre, le nombre d'hôtes était en baisse de 28,2 %, comparé à la même période de l'année précédente, alors que le chiffre d'affaires avait lui chuté de 12,9 %.

Un franc fort qui inquiète

Autre sujet d'inquiétude: le franc fort. A l'instar du tourisme d'achat, la branche craint le tourisme de ski: le défi sera de motiver les Suisses à skier dans leur propre pays.

Et il faut aussi attirer les amateurs de sports d'hiver étrangers, 'car un client sur deux' est étranger, rappelle le président des remontées mécaniques Dominique de Buman, cité dans le communiqué.

'Si le cours du franc reste durablement élevé, il faut s'attendre cette saison déjà à un fort recul du nombre d'hôtes étrangers dans les montagnes suisses', avertit le conseiller national PDC fribourgeois. Raison pour laquelle le comportement des Suisses sera décisif, explique-t-il.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.