Tunisie: 28 tués dans un attentat contre un hôtel à Sousse

Des milliers de touristes fuient la Tunisie suite au carnage

Photo: Keystone

Des milliers de touristes étrangers ont quitté samedi la Tunisie au lendemain d'un carnage dans un hôtel revendiqué par le groupe djihadiste Etat islamique. Au moins quinze Britanniques figurent parmi les 38 personnes ayant perdu la vie dans cette attaque.

Parmi les morts, également une Belge et un Allemand. A ce stade, il ne semble pas y avoir de victimes suisses, a indiqué samedi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), lequel reste en contact avec les autorités locales.

Condamné comme 'barbare' par la communauté internationale, l'attentat est le pire de l'histoire récente de la Tunisie. Il a été commis vendredi par un étudiant tunisien. Il s'en est pris aux clients de l'hôtel Riu Imperial Marhaba à Port El Kantaoui, près de Sousse (140 km au sud de Tunis).

Se faisant passer pour un vacancier selon les autorités, un étudiant qui avait caché son arme dans un parasol a ouvert le feu sur les clients sur la plage puis au bord des piscines de l'hôtel. Il a été ensuite abattu.

Cette tragédie porte un nouveau coup au secteur vital du tourisme, trois mois après l'attaque contre le musée du Bardo à Tunis (22 morts, dont 21 touristes), également revendiquée par l'EI. Ce groupe ultraradical sème la terreur surtout en Syrie et en Irak.

'Nous avons peur'

Dès la nuit de vendredi à samedi, plusieurs bus ont été affrétés pour les touristes vers l'aéroport d'Enfidha, entre Tunis et Sousse, et treize vols étaient affichés au départ de l'aéroport. Le flot de départs des hôtels se poursuivait samedi.

'Nous avons peur', a confié un Britannique évacué. De son côté, le Premier ministre David Cameron a prévenu qu'il faut'se préparer à ce qu'il y ait un grand nombre de Britanniques parmi les victimes'.

La presse d'outre-Manche ne se fait guère d'illusions quant au lourd tribut payé par le Royaume-Uni dans cette attaque. Leurs manchettes sont éloquentes: 'Massacre sur des ransats', 'Bloody Friday' (Vendredi sanglant) ou 'Terreur sur la plage'.

Vacances annulées

Selon le voyagiste belge Jetair, 2000 clients auront été rapatriés samedi soir en Belgique. Le tour opérateur Thomson a lui annoncé l'envoi de dix avions pour rapatrier environ 2500 touristes britanniques, ainsi que l'annulation de tous ses séjours la semaine prochaine dans ce pays.

Selon un dernier bilan provisoire du ministère tunisien de la Santé, l'attaque a fait 38 morts. Par ailleurs, 39 personnes ont été blessées, dont 25 Britanniques, sept Tunisiens et trois Belges.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.