Transports publics moins chers pour lutter contre les pics d'ozone

Transports publics moins chers pour lutter contre les pics d'ozone

Photo: Keystone

Pour la première fois, les tarifs des transports publics seront réduits dès samedi dans le canton de Genève afin de lutter contre les pics d'ozone. Les cantons de Vaud et du Valais offrent pour leur part un rabais sur le train.

La mesure genevoise sera reconduite chaque jour jusqu'à la fin de l'épisode de pollution, a indiqué vendredi le Département de l'environnement. Elle s'appliquera sur l'ensemble de l'offre urbaine et régionale Unireso. En attirant de nouveaux usagers vers les transports publics, le canton espère réduire les émissions polluantes dues au trafic motorisé.

Concrètement, les usagers devront sélectionner la touche 'Tarif réduit' sur l'automate des Transports publics genevois (TPG) lors de l'émission du billet. Estimée à 33'000 francs par jour, la perte de recettes pour les TPG sera entièrement prise en charge par le canton.

Pour promouvoir l'utilisation des transports publics, les cantons du Valais et de Vaud proposent pour leur part un rabais de 20 francs sur un abonnement CFF demi-tarif 'Découverte' valable deux mois.

Norme nettement dépassée

Dans plusieurs régions de Suisse, les concentrations dépassent la norme de 120 microgrammes par mètre cube (μg/m3) fixée dans l’ordonnance sur la protection de l’air (OPair), ont indiqué les directeurs cantonaux de l'environnement. Le seuil d’information de 180 μg/m3 est franchi dans plusieurs cantons.

Vendredi, on a mesuré des valeurs maximales de 260 à Mendrisio (TI), 250 à Chiasso (TI), 233 à Bioggio (TI) et 222 à Nyon (VD).

Les cantons émettent des recommandations à la population, comme notamment réduire les efforts physiques intenses ou les activités sportives en plein air, et les limiter à la matinée, soit le moment où la pollution à l'ozone est la moins élevée. Il est aussi recommandé d'éviter les facteurs irritants comme le tabac, la fumée et les solvants.

Lors de déplacements, les autorités conseillent d'utiliser les transports publics, de pratiquer le covoiturage, de privilégier la mobilité douce - marche, vélo, etc. - pour les trajets courts et de conduire selon la méthode Eco-Drive©.

Pic à 36 degrés à Sion

Vendredi, les températures ont encore un peu grimpé par rapport à la veille. En fin d'après-midi, MétéoSuisse a mesuré les maxima à Sion avec 36 degrés, Genève et Würenlingen (AG) avec 35,8 et Bâle avec 35,7. Les températures pourraient être encore un peu plus élevées samedi.

Ceux qui voulaient se rafraîchir dans les lacs ont trouvé, dans les plages, des températures entre 19 degrés pour le lac de Walenstadt et 24 pour les lacs Léman, de Neuchâtel et de Zurich. Celui de Bienne est à 20.

Risque d'incendie de forêt

La canicule entraîne aussi une augmentation sensible du danger d'incendie de forêt. Face à cette évolution, plusieurs cantons ont lancé un avis de prudence. Des mesures sont aussi prises face à la hausse des taux d'ozone.

Plusieurs cantons ont appelé à 'la plus grande prudence pour faire du feu en forêt ou à proximité', mais ils n'interdisent pas encore de faire des feux en plein air.

C'est dans les cantons de Berne, de Soleure et du Valais que le danger est le plus fort, indique le site Internet de l'Office fédéral de l'environnement. Dans les cantons de Berne et Soleure, le risque oscille entre 3 ('marqué') et 4 ('fort'). L'échelle compte 5 niveaux, le plus élevé étant 'très fort'.

Danger 'fort' par endroits en Valais

En Valais, le danger est évalué, selon les régions, entre le niveau 2 ('limité') et le niveau 4 ('fort'). Dans les autres cantons, le niveau de danger se situe entre 2 et 3.

Les autorités cantonales appellent la population à se conformer aux instructions des autorités locales jusqu'à nouvel avis. Il lui est en particulier demandé de surveiller les feux de grillade jusqu'à leur totale extinction et d'éteindre immédiatement les flammèches.

L'emploi de feux d'artifice pour des manifestations festives doit être systématiquement annoncé et recevoir le feu vert de l'administration communale du lieu de leur mise à feu.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.