Syngenta rejette une offre de rachat non sollicitée de Monsanto

Syngenta rejette une offre de rachat non sollicitée de Monsanto

Photo: Keystone

Le groupe agrochimique Syngenta a confirmé avoir reçu une offre de rachat non sollicitée du géant américain Monsanto. Le conseil d'administration de la firme rhénane a rejeté l'offre de 449 francs par action, jugeant qu'elle sous-évalue les perspectives de la société.

'La proposition de Monsanto ne reflète pas les perspectives exceptionnelles de croissance offertes par la stratégie intégrée de Syngenta, ni le potentiel important de valorisation future de l'innovation dans le domaine des cultures et les positions de leader de l'entreprise', a déclaré le président du groupe Michel Demaré, cité vendredi dans un communiqué.

Syngenta mentionne également les obstacles que pourrait rencontrer une fusion du point de vue du droit de la concurrence. Les rumeurs de rapprochement entre les deux groupes ont enflé depuis la fin avril, propulsant l'action Syngenta à un plus haut record de 351 francs le 4 mai. Le titre a clôturé jeudi à 332,70 francs.

Union 'peu probable'

Dans une note publiée la semaine passée, les analystes de Credit Suisse jugeaient une union des mastodontes de l'agrochimie 'peu probable'. Ils dressaient une longue liste de réserves à l'égard de la transaction. Le principal obstacle se situe au niveau réglementaire, selon eux.

Pour Monsanto, la motivation première se situerait au niveau fiscal, ont-ils fait valoir. En septembre, Washington avait cependant dévoilé une série de mesures visant à dissuader les entreprises américaines de se domicilier fiscalement à l'étranger, après de vifs débats sur les pratiques dites de 'corporate inversion'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.