Suisse Eole regrette les recours d'écolos qui bloquent des projets

Suisse Eole regrette les recours d'écolos qui bloquent des projets

Photo: Keystone

Trop d'écologie tue l'écologie. C'est le sentiment que doivent ressentir les promoteurs de la force éolienne. Onze projets, qui pourraient alimenter 125'000 ménages, sont bloqués par des recours d'organisation de protection de l'environnement notamment.

'Le vent souffle et cette énergie n'est pas utilisée: c'est intolérable!', ont dénoncé lundi matin devant les médias à Berne les représentants de Suisse Eole, emmenés par leur présidente, la conseillère nationale vert'libérale vaudoise Isabelle Chevalley.

Selon cette association, il est incompréhensible et contradictoire que des défenseurs du tournant énergétique s'opposent à l'énergie éolienne. Et de rappeler qu'une installation moyenne produit sur l'année suffisamment d'électricité pour 1000 à 2000 ménages.

L'attitude d'associations comme la Fondation pour la protection du paysage, principal recourant en plus de particuliers, a aussi quelque chose d'anti-démocratique. Les recours, et certains d’entre eux bloquent des projets prêts à être réalisés depuis plus de 10 ans, font fi de la décision positive des communes et de la planification cantonale en matière d’énergie éolienne, écrit Suisse Eole.

L'association cite ainsi de nombreuses communes dont les citoyens se sont prononcés à de nettes majorités en faveur de projets éoliens, mais qui voient ces derniers bloqués à cause de recours. Charrat VS et ses 60% de oui, le canton de Neuchâtel (65%), Tramelan BE (59%) et bien d'autres. Seul Saxon VS s'était prononcé contre dès le départ.

Divisions écologistes

L'ensemble des projets en suspens, bloqués par des recours, représente une puissance de plus de 190 MW. C'est quatre fois plus de courant que les éoliennes suisses n'en ont fourni en 2014, relève encore Suisse Eole dans un communiqué.

Sur ce coup-là, les organisations écologistes n'avancent pas groupées. L’accueil réservé par la population est très favorable et même les associations écologistes collaborent de manière parfois constructive avec Suisse Eole, en particulier le WWF Suisse“, explique Isabelle Chevalley.

Suisse Eole demande aux associations écologistes de ne pas abuser de leur droit de recours, déclare Isabelle Chevalley. L'association 'tend une main amicale à ces associations en espérant de leur part une collaboration plus intense encore. Elle s’emploie en outre à accélérer les procédures juridiques.'

Trois Suisses sur quatre pour Eole

Les défenseurs de l'énergie éolienne sont d'autant plus confiants qu'ils brandissent des études de l’Office fédéral de l’énergie. Selon celles-ci, plus des trois quarts des Suisses habitant à proximité d’éoliennes soutiennent cette production d’énergie et mentionnent que les installations n’ont pas d’impact ou qu’un impact très limité sur leur bien-être.

Malgré les recours, Suisse Eole se veut optimiste. L’accueil favorable réservé par les communes aux projets planifiés avec soin et les expériences positives recueillies avec les installations déjà réalisées confirment que les objectifs de la stratégie énergétique 2050, fixés à 4 milliards de kilowattheures, sont absolument réalistes, affirme-t-elle dans son communiqué.

14 cantons

Quatorze cantons ont déjà des installations en cours de planification qui pourront fournir 3 milliards de kilowattheures par année, précise Suisse Eole. L'organisation se félicite du reste de l’intérêt 'très important' des fournisseurs d’énergie suisses pour ces sites.

L’énergie éolienne helvétique va devenir un pilier d’un approvisionnement en énergie basé sur les énergies renouvelables, affirme Suisse Eole. L’association pour la promotion de l’énergie éolienne en Suisse estime le potentiel réalisable de l’énergie éolienne à 6 milliards de kilowattheures par année (kWh), ce qui représente 10% de la consommation actuelle d’électricité.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.