Stagnation des nuitées hôtelières prévue pour cet hiver

Stagnation des nuitées hôtelières prévue pour cet hiver

Photo: Keystone

La saison d'hiver s'annonce difficile pour le secteur touristique suisse. Le KOF prévoit une stagnation des nuitées hôtelières en raison du franc fort. Durant l'été, elles ont reculé de 0,1% par rapport à la même période de l'an dernier.

Suisse Tourisme a défini des 'axes prioritaires' pour venir en soutien à la branche et dynamiser le tourisme hivernal. Un premier objectif est d'inciter la population suisse à passer ses vacances d'hiver en Suisse, a indiqué Suisse Tourisme lundi devant la presse à Zurich.

Campagne avec Buzz Aldrin

L'organisation mise aussi sur les nouveaux marchés comme la Chine, le Brésil, où l'engouement pour le ski et les séjours à la neige vont croissant. Pour sa campagne d'hiver, Suisse Tourisme a réalisé un spot publicitaire avec l'astronaute américain Buzz Aldrin (Apollo 11).

Pour cet hiver, le Centre de recherche conjoncturelle de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (KOF) prévoit une stagnation des nuitées hôtelières (+0,1%). Il table sur une progression des nuitées des touristes suisses (+1,1%) et un recul des nuitées des hôtes étrangers (-0,7%).

Recul des nuitées en été

Durant l'été, les nuitées hôtelières ont reculé de 0,1%. Ce résultat est surtout influencé par une hausse des nuitées touristiques suisses (+0,6%) et des touristes non européens (Chine +37,9%, Asie du Sud-Est +4,4% et pays du Golfe +24,4%).

Les nuitées hôtelières des touristes provenant de la zone euro accusent un recul de 13% en raison du franc fort. La baisse est de 15,1% pour les Allemands, de 20% pour les Néerlandais et de 12,2% pour les Italiens.

Suisse Tourisme a aussi constaté une hausse des nuitées dans les villes et les hauts lieux touristiques, très prisés par les hôtes venus d'Asie et des pays du Golfe. Par contre, les nuitées dans les régions alpines et rurales privilégiées par les touristes de la zone euro ont accusé un 'recul significatif'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.