Sommaruga/Juncker: une bise qui fait parler d'elle

Sommaruga/Juncker: une bise qui fait parler d'elle

Photo: Keystone

Cette image a fait parler d'elle: le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker donnant une bise appuyée à la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga, lundi à Bruxelles. Le cliché a influencé la couverture médiatique de la rencontre.

Dire que les médias ont accordé plus de place à la bise de M. Juncker qu'au contenu de la rencontre serait inexact. Les 'positions très éloignées', comme l'a dit Mme Sommaruga, entre la Suisse et l'Union européenne sur le dossier de la libre circulation ont été largement commentées.

Mais la fraction de seconde qui a légèrement ébranlé la présidente de la Confédération n'a pas manqué son effet. Un coup d'oeil sur les journaux et les sites d'informations en ligne montre à quel point la diffusion de l'image d'une rencontre entre deux politiciens peut influencer sa couverture médiatique.

Si les photographes Olivier Hoslet ou François Lenoir n'avaient pas immortalisé la bise, les termes 'dégel', 'rapprochement', 'rencontre chaleureuse' ou 'climat de confiance' n'auraient pas été utilisés par les journaux. Parce que Mme Sommaruga s'est certes réjouie des 'consultations' convenues entre la Suisse et l'UE, mais M. Juncker s'est dit 'pas particulièrement optimiste' pour la suite des négociations.

Dans les médias ayant publié la photo, presque aucun journaliste n'a pu s'empêcher de glisser une allusion plus ou moins directe à la scène. Même la 'NZZ', qui s'est pourtant abstenue de publier l'image, écrit: 'Bien que la bise de M. Juncker ait été prise comme un signe de dégel sur les médias sociaux, les amabilités n'ont pas suffi pour adoucir les fronts sur la question de la libre circulation'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.