Solar Impulse 2 a atterri en Inde mardi soir

Solar Impulse 2 a atterri en Inde mardi soir

Photo: Keystone

L'avion Solar Impulse 2 a atterri en Inde mardi soir, bouclant ainsi la deuxième étape de son périple autour du monde. L'appareil s'est posé à Ahmedabad, dans l'ouest du pays, à 23h25 (18h55 heure en Suisse) terminant cette étape depuis Mascate, capitale du sultanat d'Oman, en un peu moins de seize heures.

Des images, diffusées en direct sur le site web, montrent les lumières blanches et bleues de l'avion à l'approche de l'aéroport international Sardar Vallabhbhai Patel d'Ahmedabad.

Dans la salle de contrôle, des applaudissements ont retenti pour saluer le pilote, Bertrand Piccard, qui était aux commandes pour ce trajet de 1465 kilomètres au-dessus de la mer d'Arabie.

Huit heures après son décollage, l'avion était entré dans l'espace aérien pakistanais à une altitude de 8230 mètres, selon le compte Twitter du pilote. Un peu plus tôt, M. Piccard avait tweeté: 'Lorsque je me détends, je respire si lentement que cela déclenche l'alarme du cockpit'.

Après l'Inde, la Birmanie est la destination suivante, avant la plus longue étape du trajet: cinq jours consécutifs de vol pour un seul pilote chargé de rallier Nankin, en Chine, à l'archipel américain d'Hawaï, dans le Pacifique.

Félicitations de Ban Ki-moon

L'avion solaire a reçu les encouragements du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. Le diplomate sud-coréen a salué lundi les promoteurs du projet pour 'leur audace et leur détermination (qui) vont nous propulser vers un avenir plus écologique'.

Solar Impulse est 'une source d'inspiration, afin de promouvoir un développement durable fondé sur l'innovation et les énergies renouvelables', a-t-il ajouté.

L'avion est propulsé par plus de 17'000 cellules solaires tapissant des ailes de 72 mètres, soit presque aussi longues que celles d'un Airbus A380. Mais le SI2, conçu en fibre de carbone, ne pèse que 2,5 tonnes, autant qu'un 4X4 familial, soit moins de 1% du poids de l'A380.

Le tour du monde, prévu en douze étapes, est l'aboutissement de douze années de recherches menées par MM. Borschberg et Piccard qui, outre l'exploit scientifique, cherchent à véhiculer un message politique sur la lutte contre le réchauffement climatique par la promotion de 'nouvelles technologies vertes'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.