Sharp s'effondre en bourse

Sharp s'effondre en bourse

Photo: Keystone

L'action du géant de l'électronique japonais Sharp, dans une situation catastrophique, s'est effondrée lundi à la Bourse de Tokyo. Les médias ont affirmé que la multinationale allait procéder à une réduction de 99% de son capital pour tenter d'éviter la faillite.

Malmené depuis des mois par des rumeurs, le titre de ce fleuron national chutait de 31% en début de matinée, du jamais vu en plus de 40 ans. Il ne peut pas tomber plus bas pendant la séance de lundi en vertu des règles du marché.

Les investisseurs accordent la plus grande foi aux informations de presse qui font état d'un projet de réduction de 99% du capital de Sharp. 'A l'heure actuelle, nous réfléchissons à diverses possibilités, y compris l'émission d'actions préférentielles ou la réduction de capital, mais rien n'a été décidé', a répondu Sharp dans un bref communiqué.

'Nous ferons part de nos choix lors de la présentation de nos résultats et de notre plan d'affaires à moyen terme le 14 mai', a précisé l'entreprise. Une telle réduction de capital serait sans précédent pour une société de cette envergure qui totalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 20,8 milliards de francs.

Un capital de 780'000 francs

Elle verrait en effet passer son capital actuel de 120 milliards de yens (930 millions de francs) à 100 millions de yens (780'000 francs) ou moins, une peau de chagrin qui laisserait cependant intacts les droits de vote des actionnaires.

L'objectif serait de faire revenir la multinationale dans une catégorie où la pression fiscale est moindre et lui permettre d'effacer ses pertes. 'Sharp reviendrait à une situation jugée plus saine, où le capital reflète mieux l'état financier de la société' et cela lui permettrait de repartir sur des bases plus justes, en bénéficiant notamment du statut fiscal plus avantageux de PME, note l'analyste Seiji Osagawara.

Ce procédé, s'il est effectivement envisagé par le groupe, doit être approuvé par l'assemblée générale des actionnaires en juin.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.