Ruby sacrée reine nationale 2016 à Aproz VS)

Ruby sacrée reine nationale 2016 à Aproz VS)

Photo: Keystone

Ruby a remporté la finale nationale des combats de reines dimanche à Aproz (VS). Les dernières joutes ont été épiques. La manifestation a attiré 10'000 spectateurs, soit 2000 de moins que l'an dernier. La faute à la météo.

Ruby a été sacrée reine nationale 2016 devant des spectateurs survoltés par les combats hors du commun de la finale des finales. Elle a d'abord battu Tzigane lors d'une lutte éclair et puissante.

Puis, elle a remporté le titre sans avoir dû combattre contre Datak, une vache qu'elle domine déjà dans le troupeau. Les deux bêtes sont en effet détenues par le même propriétaire, Jean Moulin, qui ne les a naturellement pas opposées dans l'arène.

Surprise surprenante

La lutte la plus intense a eu lieu entre les deux bêtes en lice pour combattre Ruby lors d'un ultime combat: Datak et Surprise. Cette dernière, détenue par les Hauts-Valaisans Angelo et Gian Fux, a bien porté son nom puisque lors de joutes incroyables, elle a sans arrêt fait volte-face et est revenue sans cesse à l'attaque.

Un tel comportement a surpris les spécialistes. Il s'agit selon eux d'une vache dominante qui ne veut pas s'avouer vaincue.

Finalement, dans une grande confusion et sous les applaudissements ou les huées des spectateurs, le jury a classé Datak au second rang. Beaucoup n'auront sans doute pas bien compris ce qui s'est exactement passé durant ces dernières joutes, et le 'debriefing' risque d'être intense ces prochains jours dans le milieu des éleveurs.

Fréquentation en baisse

Quelque 10'000 spectateurs ont admiré l'ensemble des combats, soit 2000 de moins qu'en 2015. La météo plutôt fraîche a sans doute découragé certaines personnes à se rendre à l'arène de Pra Bardy. Les températures étaient en revanche idéales pour le bétail.

Certaines bêtes ont croisé les cornes durant de très longues minutes. Plusieurs d'entre elles étaient impressionnantes, épuisées, la bave aux lèvres, la narine en sang sous les coups de leur adversaire.

Frégate s'est inclinée

Frégate, reine nationale 2014 et 2015, s'est inclinée lors de la finale de sa catégorie. La vache valaisanne acquise par le Vaudois Patrick Perroud en 2014, a donc été écartée de la finale des finales et du même coup d'un possible triplé.

Malmenée lors des éliminatoires, la double championne est restée dans l'arène, la tête haute, peu décidée à en découdre. Elle a finalement renoncé sous les coups de boutoir de son adversaire après un combat qui s'est partiellement déroulé hors des cordes de l'arène.

Quelque 150 vaches

Quelque 150 vaches ont vaillamment lutté durant cette finale de la race d'Hérens. Le caractère national de l'événement est encore à raffermir puisqu'une petite dizaine de vaches seulement provenaient de l'extérieur du canton.

La manifestation était organisée par le syndicat d'élevage des Coteaux du Soleil. Il regroupe les propriétaires d'Ardon, Chamoson, Conthey et Vétroz.

L'édition 2016 a été retransmise en direct par la RTS et Canal 9. La télévision suisse alémanique n'a pas relayé l'événement, l'ouverture du tunnel de base du Gothard monopolisant ses forces.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.