Record de fréquentation au Salon aéronautique du Bourget

Record de fréquentation au Salon aéronautique du Bourget

Photo: Keystone

Le Salon aéronautique et de l'espace du Bourget, près de Paris, a battu son record de fréquentation à l'occasion de sa 51e édition, avec 351'000 visiteurs (+11%). Les commandes annoncées se montent à près de 130 milliards de dollars (119 milliards de francs).

Le salon 'va encore être un très, très bon cru', s'est félicité dimanche Emeric d'Arcimoles, chargé des salons internationaux au Gifas, groupe qui représente la filière aéronautique en France, à l'occasion de la dernière journée du salon.

'Nous battons pratiquement tous les records', a-t-il ajouté. 'Je comprends pourquoi il y a autant de (responsables) politiques' qui font le déplacement, au vu du succès populaire que représente le salon, a-t-il dit en plaisantant.

Au total, 151'000 professionnels ont participé à cette édition et 200'000 personnes ont fait le déplacement pour les journées grand public, de vendredi à dimanche, selon le Gifas.

La précédente édition avait accueilli 315'000 visiteurs, entre professionnels et grand public et permis de conclure pour 150 milliards de dollars de commandes, selon un bilan définitif rappelé par le Gifas.

Samedi, un record

A elle seule, la journée de samedi a atteint le 'chiffre record de 95'000 personnes', a précisé Emeric d'Arcimoles, en précisant que le nombre d'exposants a également augmenté (+4% à 2303).

En termes de commandes, les avionneurs ont annoncé 934 contrats pour des avions et les motoristes pour 835 moteurs, a-t-il souligné.

Selon les bilans de l'européen Airbus et l'américain Boeing, les deux géants ont engrangé à eux deux pour plus de 100 milliards de dollars de commandes, dont 18,6 milliards de dollars de commandes fermes pour la firme de Seattle (145 appareils) et 16,3 milliards de dollars pour celle basée à Toulouse (124 appareils).

En comptant les options et intentions d'achat, Airbus a enregistré 421 commandes d'appareils, pour 57 milliards de dollars, et Boeing 331 avions, pour 50,2 milliards de dollars.

Du côté des hélicoptères, ce sont 142 exemplaires dont les ventes ont été annoncées, a souligné Emeric d'Arcimoles.

Enfin dans l'espace, il a rappelé l'annonce d'Airbus, sélectionné pour la conception et production de 900 micro-satellites au profit de la start-up américaine OneWeb, qui veut diffuser l'internet aux quatre coins de la planète.

Fabricants régionaux

La moisson de contrats a aussi été fructueuse pour les fabricants d'avions régionaux, le brésilien Embraer engrangeant pour 5,4 milliards de dollars de commandes et le franco-italien ATR près de 2 milliards de dollars.

Le canadien Bombardier, qui faisait voler pour la première fois son CSeries avec deux ans de retard sur le calendrier d'origine, repart en revanche bredouille du salon, sans aucune vente supplémentaire.

Pendant ce temps, le russe Soukhoï et son Superjet100 (3 ventes sur le salon), le chinois Comac et son ARJ21-700 (7 ventes sur le salon) et le futur MRJ90 du japonais Mitsubishi, attendu en 2017, se tiennent en embuscade, prêts à prendre leur part d'un marché promis à une forte croissance dans les vingt prochaines années.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.